Détecteur de métaux : jusqu’à quelle profondeur ?


Publié par Franck Catégorie Détecteur de métaux 1166 vues
Détecteur de métaux : jusqu’à quelle profondeur ?

La profondeur maximale permise par les détecteurs de métaux dépend à la fois de facteurs exogènes (type de sol, humidité, taille de objets à détecter, type de métal) et de facteurs internes, liés aux caractéristiques techniques de l'appareil et à la technologie qu'il embarque (fréquences de battement ou induction à impulsions).

Parce que la maîtrise de la profondeur réelle fait partie des problèmes récurrents des prospecteurs et autres passionnés du détecteur de métaux, Weeza vous propose un article un explicatif sur le sujet pour partir à l'aventure dans les meilleures dispositions !

Comprendre le fonctionnement du détecteur de métaux

Mais qu'est-ce qui fait bourdonner un détecteur de métaux quand il passe au-dessus d'un trésor bien enfoui ? Pourquoi est-il important de garder le détecteur en mouvement ? Voici les principaux points à connaître avant de s'intéresser à la profondeur de détection de l'appareil :

  • Une pile située dans la partie supérieure du détecteur de métaux active le circuit émetteur qui transmet l'électricité vers le bas par un câble dans la poignée jusqu'à la bobine émettrice située dans la partie inférieure ;
  • Lorsque l'électricité circule dans la bobine émettrice, elle crée un champ magnétique tout autour d'elle ;
  • Si vous balayez le détecteur au-dessus d'un objet métallique, le champ magnétique le traverse d'un bout à l'autre ;
  • Le champ magnétique fait circuler un courant électrique à l'intérieur de l'objet métallique ;
  • Ce courant électrique crée un autre champ magnétique tout autour de l'objet. Le champ magnétique traverse la bobine réceptrice en se déplaçant au-dessus de celle-ci. Le champ magnétique fait circuler l'électricité autour de la bobine réceptrice et fait monter le courant dans le circuit récepteur, en haut, ce qui fait bourdonner un haut-parleur ou votre casque pour vous avertir que vous avez trouvé quelque chose de potentiellement intéressant.

Les facteurs externes qui impactent la profondeur de détection de l'appareil

On entend par « facteurs externes » l'ensemble des variables qui impactent la profondeur et qui ne dépendent pas de l'appareil en lui-même. Il s'agit par exemple du type de sol, que l'on juge par son degré d'aération ou de compactage ainsi que son niveau de minéralisation. II s'agit également de la pente du sol. L'angle peut en effet affecter la profondeur de détection car l'objet peut être enterré plus profondément et l'angle fait qu'il y aura plus de terre entre la bobine et la cible métallique.

La taille de l'objet métallique en question est également un facteur externe décisif. Forcément, plus l'objet est grand, épais ou large, plus il pourra être détecté « plus profondément ». C'est d'ailleurs pour cette raison que les pépites d'or, de taille très réduite, sont difficiles à détecter au-delà d'une certaine profondeur. On vous donnera les chiffres en centimètres de profondeur à la fin de cet article. Le type de métal entre également en jeu, car certains métaux sont plus conducteurs que d'autres (on en parle plus bas).

Enfin, l'humidité du sol impacte la profondeur de détection de votre détecteur de métaux. Naturellement, un sol trop humide vous donnera du fil à retordre var les objets auront tendance à s'y enfoncer plus profondément et à une vitesse plus élevée, ce qui complique leur détection.

Les facteurs internes qui impactent la profondeur de détection de l'appareil

Il s'agit ici, vous l'aurez compris, des variables en rapport avec les caractéristiques techniques de votre détecteur de métaux. La taille de la bobine joue ici un rôle capital. Pour les détecteurs de métaux à fréquence de battement, la profondeur de détection est proche ou légèrement supérieure à la largeur de la bobine. Plus la bobine est large, plus elle permettra une meilleure profondeur de détection. Cependant, une bobine trop large va vous faire perdre de la sensibilité et de la précision. Il y a donc un compromis à faire qui dépend de vos objectifs et de votre « profil » de prospecteur de métaux.

Le type de technologie embarquée dans votre détecteur de métaux va également déterminer la profondeur à laquelle il pourra travailler. L'induction d'impulsions permet une meilleure profondeur que la fréquence de battement. Elle est aussi moins affectée par les minéraux et autres composantes que l'on retrouve dans le sol.

Enfin, il faut savoir que tous les détecteurs de métaux fonctionnent à des fréquences différentes. Une fréquence faible sera associée à une plus grande profondeur mais à une sensibilité faible. A contrario, une fréquence élevée permettra une meilleure sensibilité avec moins de profondeur. Les meilleurs détecteurs de métaux sont ceux qui trouvent le meilleur compromis entre ces deux variables. En langage commercial, un détecteur de métaux ultra-précis aura sans doute des lacunes sur la variable de la profondeur de détection.

Les pièces perdues et les vestiges des champs de bataille sont souvent beaucoup moins profonds qu'on ne pourrait le penser.

En général, un anneau, une bague ou une pièce de monnaie perdu(e) en surface il y a environ un à deux siècles ne descendra qu'à environ 3 à 20 cm de profondeur, selon les variables liées au sol et à la météo. C'est pourquoi les meilleurs détecteurs de métaux sont spécialement conçus pour être le plus précis possible à cette profondeur.

Certaines reliques sont souvent retrouvées à la surface après plus de 100 ans sous le soleil. Si la profondeur dépasse 30 cm environ, vous aurez de moins en moins de chances car il est très peu probable que les objets d'intérêt aient coulé plus profondément, à moins d'avoir été enterrés délibérément. En somme, pour la détection d'objets de valeur, la précision que permet le détecteur de métaux est un critère plus important que la profondeur.

Détecteur de métaux : quelques valeurs de référence pour vous y retrouver

Aucun fabricant ne peut garantir une profondeur précise en raison des nombreux facteurs internes et externes qui entrent en jeu. Mais voici un guide approximatif pour que vous puissiez avoir une idée sur les profondeurs et les types d'objets :

  • Petits bijoux (par exemple, colliers et fines bagues en or) : de 7 à 15 cm ;
  • Gros bijoux : de 15 à 30 cm ;
  • Petites pièces de monnaie : de 10 à 15 cm ;
  • Grandes pièces de monnaie : de 15 à 30 cm ;
  • Un couvercle de pot à confiture : de 22 à 40 cm ;
  • Une boîte de café : de 30 à 60 cm ;
  • Un obus de canon : de 60 à 90 cm.

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Weeza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :)