Détecteur de métaux : définition, fonctionnement, conseils et problèmes récurrents


Publié par Franck Catégorie Détecteur de métaux 264 vues
Détecteur de métaux : définition, fonctionnement, conseils et problèmes récurrents

Pièces de monnaie d'antan, balles de fusils de la Grande guerre, reliques, bagues, pépites d'or mais aussi vieilles cannettes de bières, tuyauterie et autres déchets métalliques attendent les aficionados du détecteur de métaux ! Amis baroudeurs et passionnés des aventures en plein air, Weeza vous a concocté un dossier complet sur cet appareil haut en couleur.

Au menu : définition, utilité et mode de fonctionnement du détecteur de métaux, conseils d'utilisation, le point sur les problèmes récurrents et les solutions pour en venir à bout et un focus sur les lieux à privilégier pour faire de belles trouvailles.

Qu'est-ce qu'un détecteur de métaux ?

Les détecteurs de métaux transmettent un champ électromagnétique de la bobine de recherche vers le sol. Tout objet métallique (appelé « cible » dans le jargon) se trouvant dans le champ électromagnétique retransmettra un champ électromagnétique qui lui est propre. La bobine de recherche du détecteur reçoit le champ retransmis et alerte l'utilisateur en produisant une réponse sonore. Cette dernière est amplifiée par un haut-parleur intégré ou un casque. Les meilleurs détecteurs de métaux sont capables de faire la distinction entre différents types de cibles et peuvent être réglés pour ignorer les cibles indésirables.

Le détecteur de métaux est un appareil simple composé de plusieurs composantes et qui interagit ave son environnement :

  • Une batterie, qui alimente le détecteur ;
  • Un boîtier de contrôle, qui contient toute la partie électronique du détecteur. C'est ici que le signal d'émission est généré et que le signal de réception est traité puis converti en une réponse cible ;
  • La bobine de recherche, qui transmet le champ électromagnétique dans le sol et reçoit le champ électromagnétique de retour d'une cible ;
  • Le champ électromagnétique transmis ;
  • Le champ électromagnétique émis, qui alimente les cibles afin de permettre leur détection par l'appareil ;
  • La cible, soit tout objet métallique détecté par l'appareil.
  • La cible indésirable : elle est généralement ferreuse (attirée par un aimant) comme les clous, mais peut aussi être non ferreuses comme les bouchons de bouteilles. Si le détecteur de métaux est réglé pour rejeter les cibles non désirées, il ne produira pas de réponse pour ces cibles.

Lorsqu'une bonne cible (acceptée) est détectée, le détecteur de métaux produit une réponse audible, telle qu'un bip ou un changement de tonalité. Certains détecteurs de métaux fournissent également un affichage visuel des informations sur la cible détectée. Vous l'aurez compris, le détecteur de métaux est un appareil simple qui n'embarque pas forcément une technologie de pointe… vous pouvez même en fabriquer un vous-même !

Quelques concepts clés pour bien maîtriser l'art de la détection des métaux

La fréquence d'un détecteur de métaux est l'une des principales caractéristiques qui déterminent la qualité de la détection des cibles. En général, un détecteur à fréquence unique qui émet à une fréquence élevée sera plus sensible aux petites cibles, tandis qu'un détecteur à fréquence unique qui émet à des fréquences basses donnera plus de profondeur sur les grandes cibles.

L'équilibre au sol, généralement désigné sous l'appellation de « Ground Balance » sur les appareils américains et japonais, est un réglage variable qui augmente la profondeur de détection dans les sols minéralisés. Le sol peut contenir des sels, comme dans le sable humide des plages, ou de fines particules de fer, comme dans l'ocre rouge (une terre argileuse et siliceuse). Ces minéraux réagissent au champ d'émission d'un détecteur de la même manière qu'une cible.

En raison de la masse beaucoup plus importante du sol par rapport à une cible enterrée, l'effet de la minéralisation peut facilement masquer les petites cibles. Pour corriger cela, le réglage d'équilibre supprime les signaux du sol pour que vous puissiez entendre clairement les signaux de la cible, sans parasites.

Il existe trois principaux types de réglages d'équilibre du sol :

  • L'équilibre au sol manuel, qui implique d'ajuster manuellement le réglage afin d'entendre le minimum de signaux provenant du sol ;
  • L'équilibre au sol automatique, qui implique un réglage automatique rapide, simple et précis pour éliminer les nuisances sonores du sol ;
  • L'équilibre au sol en temps réel, qui ajuste continuellement le réglage de l'équilibre pendant la détection. On retrouve cette fonctionnalité dans les appareils les plus huppés.

Le réglage de discrimination indique la capacité d'un détecteur de métaux à identifier des cibles enterrées en fonction de leurs propriétés conductrices et/ou ferreuses. En identifiant avec précision une cible enterrée, vous pouvez décider de la déterrer ou de la considérer comme « indésirable » pour poursuivre votre recherche ailleurs.

Les meilleurs détecteurs de métaux produisent des numéros d'identification de cible et/ou des tonalités spéciales pour indiquer le type de cible qui a été détecté. Le parasitage des cibles indésirables fait partie des problèmes les plus récurrents pour les utilisateurs des détecteurs de métaux.

La FAQ Weeza du détecteur de métaux

L'art de la détection des métaux implique un bon travail en amont pour identifier les lieux susceptibles d'abriter des petits trésors. Pour aller plus loin dans votre compréhension de votre appareil et de la prospection de métaux, plus largement, vous pouvez consulter notre FAQ des détecteurs de métaux dans laquelle vous retrouverez nos réponses aux questions les plus fréquemment posées sur cet appareil : que dit la loi française sur les détecteurs de métaux ? Qu'est-ce que le réglage de sensibilité ? Pourquoi les détecteurs de métaux les plus performants utilisent-ils un casque ou des écouteurs ? Quid des « faux signaux » ou « signaux fantômes » ? Peut-on utiliser un détecteur de métaux en toute sécurité si l'on porte un stimulateur cardiaque ?

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Weeza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :)