Question fatidique : les hygromètres sont-ils vraiment fiables ?


Question fatidique : les hygromètres sont-ils vraiment fiables ?

Les conséquences d'un hygromètre peu fiable et peu précis peuvent être fâcheuses. Un appareil qui affiche un niveau d'humidité de 60 % au lieu de 75 %, par exemple, ne vous poussera pas à agir pour retrouver une hygrométrie physiologique. Résultat : l'humidité excessive réveille vos allergies (respiratoires notamment), endommage vos peintures, favorise l'apparition de moisissures, etc.

La meilleure façon de mesurer l'humidité relative dans un espace donné est d'utiliser un bon hygromètre. Mais le problème qui se pose est le suivant : les hygromètres que l'on retrouve aujourd'hui dans le commerce sont-ils vraiment fiables ? Et quid du débat numérique/analogique ? La réponse dans ce dossier de Weeza !

Hygromètre analogique Vs. Hygromètre numérique : qui gagne le match ?

Les fumeurs de cigares, pour ne prendre que cet exemple, sont régulièrement confrontés à un défi de taille : comment maintenir leurs cigares au bon niveau d'humidité pour préserver toutes les nuances de leurs saveurs et de leurs parfums si particuliers ?

La même question se pose pour les personnes vivant dans des zones particulièrement humides, et qui souhaitent garder un œil, justement, sur le niveau d'humidité à la maison pour améliorer leur confort de vie. Inversement, ceux qui vivent dans des endroits secs affichent également ce besoin, car contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'air (trop) sec est également problématique, puisqu'il assèche les muqueuses, irrite les voies respiratoires et provoque des démangeaisons oculaires.

Pour ce faire, une solution s'impose : les hygromètres. Bien sûr, vous devrez décider quel type d'hygromètre convient le plus à vos besoins spécifiques. Il existe des versions numériques et analogiques de ces appareils, et les deux ont leurs avantages et inconvénients.

Premièrement, les hygromètres numériques utilisent une technologie moderne. Des capteurs analogiques sont utilisés pour mesurer l'humidité de l'air pour diffuser la donnée sur un écran rétroéclairé. Cela les rend très précis et très faciles à lire. Les hygromètres numériques peuvent également afficher la température ambiante, un calendrier, l'heure, etc.

Certains ont un mode mémoire qui leur permet d'enregistrer les niveaux d'humidité et les températures au fil du temps. Cela peut être très utile pour suivre les conditions dans votre maison ou votre cave. Enfin, contrairement aux idées reçues, les hygromètres numériques sont assez abordables, mais les modèles haut de gamme peuvent être assez chers. Leur inconvénient ? Une marge d'erreur trop élevée (jusqu'à 15 %) lorsque le niveau d'humidité passe sous 55 %.

Les hygromètres analogiques ont besoin d'une maintenance et d'un calibrage réguliers. Ils perdront une partie de leur précision au fil du temps, mais ils sont plus fiables que leurs pairs électroniques. La maintenance peut assurer le bon fonctionnement de votre hygromètre analogique, mais cela nécessitera des frais supplémentaires correspondant aux honoraires d'un spécialiste, sauf si vous choisissez de faire le travail vous-même. Les hygromètres analogiques sont également plus « design », avec une touche rétro, vintage voire antique.

Pourquoi devrez-vous vous soucier de la précision de l'hygromètre ?

Presque tous les déshumidificateurs sont équipés d'un hygromètre intégré qui mesure l'humidité relative de l'air ambiant. Cette valeur mesurée est ce qui est normalement affiché sur le panneau de commande du déshumidificateur (ou de l'humidificateur). Le travail du déshumidificateur consiste à « tenter » d'atteindre un niveau d'humidité paramétré par l'utilisateur, généralement dans une plage entre 45 et 55 %. Il ne peut donc le faire que s'il peut mesurer lui-même le niveau d'humidité de la pièce, à l'aide de son hygromètre intégré.

La plupart des unités disponibles sur le marché sont équipées d'un hygromètre qui lit et affiche l'humidité relative par incréments de 1%. Certaines unités affichent uniquement le niveau d'humidité de l'air ambiant par incréments de 5%. Les premières sont plus fiables et plus précises que les autres, naturellement.

Pourquoi devriez-vous vous soucier de la précision de votre hygromètre ? Voyons un exemple pour mesurer l'importance de la chose. Supposons que vous régliez votre déshumidificateur à un niveau d'humidité souhaité de 50 % HR (humidité relative). L'hygromètre intégré de votre déshumidificateur n'a pas une lecture très précise des niveaux d'humidité de l'air ambiant dans votre pièce, car il affiche une marge d'erreur de 5 %. Ainsi, il indique 50 % HR lorsque l'humidité réelle de la pièce est de 55 % HR.

Cela signifie que si vous réglez votre déshumidificateur sur 50 % HR, il n'atteindra jamais réellement ce chiffre. Il s'éteindra automatiquement lorsqu'il indiquera 50 % HR (le niveau auquel vous avez défini le degré d'humidité souhaité), mais cette lecture est inexacte.

Cela pose d'autant plus problème si vous souffrez d'une maladie que l'humidité affecte, ou que vous protégez vos instruments de musique ou toute autre bien qui vous est précieux. Les personnes asthmatiques ou qui souffrent d'une allergie qui se matérialise par des problèmes respiratoires sont particulièrement concernés.

Conclusion : les hygromètres sont-ils réellement fiables ?

Venons-en à la question qui vous taraude : les hygromètres sont-ils réellement fiables ? La réponse courte est : oui, mais en fonction du modèle. Les hygromètres analogiques ou mécaniques sont les plus précis. Ce sont aussi les plus chers et les plus difficiles à manœuvrer. Ils affichent en effet une marge d'erreur généralement inférieure à 1 % HR, contre au moins 5 % pour les hygromètres électroniques.

Si toutefois vous n'avez pas une exigence de précision élevée, vous pouvez très bien vous contenter d'un hygromètre électronique vendu dans le commerce, avec une marge d'erreur de 5 à 7 %. Attention : si vous vivez dans une région particulièrement sèche, il serait peut-être plus judicieux d'opter pour un hygromètre électrique (et non électronique), ce modèle étant plus performant en dessous du seuil de 50 % HR.