Dreamzie - Surmatelas Mémoire de Forme 160 x 200 cm - 5cm d'Épaisseur de Mousse Ergonomique Haute Densité 45kg/m3 - Certifié Oe
Meilleure vente Dreamzie - Surmatelas Mémoire de Forme 160 x 200 cm - 5cm d'Épaisseur de Mousse Ergonomique Haute Densité 45kg/m3 - Certifié Oe

Surmatelas ou nouveau matelas : comment décider ? 


Publié par Vincent Catégorie Surmatelas 289 vues
Surmatelas ou nouveau matelas : comment décider ? 

La perspective de changer votre matelas qui commence à accuser le poids des années vous donne des sueurs froides ? Mais vos nuits de sommeil deviennent de plus en plus courtes et vous passez votre journée à somnoler sous le coup de terribles courbatures ? Il est vrai que l'acquisition d'un nouveau matelas peut faire du mal à vos économies, surtout si vous êtes un aficionado des modèles hauts de gamme.

Weeza a peut-être la solution pour vous : avez-vous pensé au surmatelas ? Il s'agit d'une solution d'appoint si votre matelas commence à montrer des signes d'affaissement. Le point !

Déterminez ce qui vous gêne le plus dans votre matelas actuel

Avant d'acheter un surmatelas, identifiez dans un premier temps ce qui vous dérange spécifiquement dans votre matelas actuel. Est-il trop mou, au point de vous engloutir ? Est-il au contraire trop ferme, au point de vous causer des courbatures au quotidien ? La mousse s'est-elle affaissée ? Les ressorts deviennent-ils grinçants ? Le gonflant s'est-il usé ? S'agit-il simplement d'un problème d'esthétique ?

Avant de développer les scénarios possibles dans ces différents cas, il faut savoir qu'un matelas qui a plus de 10 ans devra sans doute être changé, car le surmatelas ne vous sera pas d'une grande utilité.

Quand votre matelas est trop ferme

Vous avez acheté un matelas ferme pour un meilleur soutien dorsal. Aujourd'hui, parce que votre corps a sans doute changé, vous le trouvez beaucoup trop ferme. Dans ce cas, un surmatelas « moelleux » fera amplement l'affaire. Les surmatelas servent principalement (mais pas exclusivement) à assouplir les matelas trop de ferme grâce à un rembourrage de qualité, généralement en mousse à mémoire de forme. Cette option vous coûtera jusqu'à 10 fois moins cher que l'achat d'un matelas neuf.

Quand votre matelas est trop mou

Il est généralement plus difficile de « raffermir » un matelas trop mou que de « ramollir » un matelas trop ferme, mais ce n'est pas impossible. Dormir sur un lit trop mou ne facilite pas le mouvement durant votre sommeil et n'est pas non plus bon pour votre colonne vertébrale. Vous aurez l'impression d'être englouti. De même, la régulation de la chaleur devient aléatoire, puisque vous aurez trop chaud ou trop froid en fonction de la température ambiante.

Un matelas trop mou va également entrainer des problèmes de dos et de hanche. Si vous dormez sur le dos sur un lit trop mou, votre tête, vos épaules et vos hanches s'enfoncent trop profondément dans le matelas… une posture peu favorable à un sommeil sain et réparateur. Avant de changer de matelas, Weeza vous recommande d'essayer d'abord un surmatelas avec un indice de fermeté d'au moins 14 sur 20. Les meilleurs modèles signés Dodo, Tediber ou Bultex pourront sans doute sauver votre matelas.

Quand votre matelas s'affaisse

Il n'y a pas grand-chose à faire dans ce cas. Si votre matelas s'affaisse, vous n'échapperez probablement pas à la case de l'achat neuf. Au fil du temps et de l'usage, les matelas ont tendance à s'affaisser et à développer des empreintes, et la situation ne va pas en s'arrangeant. Cela pourrait non seulement causer une grosse gêne au dormeur et des difficultés à dormir, mais aussi des douleurs chroniques au niveau du cou, du dos et des articulations.

A terme, dormir sur un matelas usé vous coûtera plus cher qu'un achat neuf (frais médicaux et qualité de vie à la baisse).

Quand le matelas est trop chaud

Cela peut être très irritant, car notre corps doit pouvoir baisser légèrement sa température pour préparer les différentes phases du sommeil. Si votre matelas n'est pas bien aéré et qu'il vous réchauffe plus que de raison, vous pouvez dire adieu aux bonnes nuits de sommeils… sans compter l'augmentation de la facture énergétique si vous utilisez l'air conditionné.

Pas de panique, vous n'aurez probablement pas besoin de vous procurer un nouveau matelas (si la chaleur est le seul problème). Vous pouvez simplement améliorer votre matelas actuel en vous procurant un surmatelas hautement respirant. Ce type de surmatelas est spécialement conçu pour augmenter les capacités de refroidissement de votre lit.

Surmatelas ou changer de matelas : faites un choix à long terme

A moins de chercher à se débarrasser de plusieurs centaines d'euros, il ne sert à rien de se précipiter dans l'achat d'un nouveau matelas là ou un surmatelas fera largement l'affaire. De la même manière, vous n'aurez aucun résultat en posant un surmatelas sur un matelas qui a rendu l'âme.

Toutefois, s'il est vrai qu'un surmatelas est une solution moins chère à court terme, il n'est pas sûr qu'il vous aide sur le long terme. Bien sûr, un nouveau matelas vous coûtera beaucoup plus cher qu'un surmatelas, mais si votre matelas actuel a plus d'une décennie au compteur et qu'il est complètement amorti, la raison plaide en faveur d'un matelas neuf.

Surmatelas Vs. nouveau matelas : le récapitulatif

  • Les surmatelas ne sont pas très indiqués lorsque votre matelas s'affaisse complètement et qu'il accuse le poids des années (plus d'une décennie pour les modèles milieu de gamme) ;
  • Le confort des matelas toujours en bon état peut être grandement amélioré avec un surmatelas. C'est aussi un excellent moyen d'assouplir un matelas trop ferme ou de raffermir un matelas trop mou ;
  • Les surmatelas coûtent évidemment moins cher que les matelas. Mais sur le long terme, un matelas durera plus longtemps. Si votre matelas a entre 8 et 10 ans, la question ne se pose plus, il faudra le changer.
Surmatelas Définition Changer de matelas ?

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.