BACtrack S80 Éthylotest | Précision de qualité professionnelle | Approuvé DOT et NHTSA | Éthylotest portable pour usage personn
Meilleure vente BACtrack S80 Éthylotest | Précision de qualité professionnelle | Approuvé DOT et NHTSA | Éthylotest portable pour usage personn

Choisir votre éthylotest : les critères de choix revus et corrigés par Weeza !


Publié par Franck Catégorie Ethylotest 160 vues
Choisir votre éthylotest : les critères de choix revus et corrigés par Weeza !

L'éthylotest est un appareil qui estime, selon les modèles, votre alcoolémie. Il aide le conducteur (ou non-conducteur, selon son alcoolémie), à déterminer s'il est en état de conduire sans contrevenir à la loi en vigueur. L'obligation de disposer d'un éthylotest dans son véhicule vise à réduire les accidents de la route, dont près du tiers sont causés par la conduite en état d'ébriété.

L'obligation a conduit à une véritable explosion de la demande et de l'offre. Avec autant de modèles disponibles sur le marché, et sur différentes plateformes, la question fatidique se pose « Comment choisir son éthylotest ? ». Pour vous aider à faire un choix éclairé et assurer votre sécurité ainsi que celle de vos passagers, Weeza passe en revue les critères de choix de l'alcootest.

Choisir le bon type d'éthylotest

Aujourd'hui, on retrouve des éthylotests dans toutes les grandes surfaces ou magasins spécialisés, en plus, évidemment, des différents sites marchands sur internet. Vous n'aurez donc aucun mal à vous en procurer un. Encore faut-il savoir lequel…

L'éthylotest chimique à usage unique

Bon marché car à usage unique, l'éthylotest chimique ne coûte pas plus qu'un ou deux euros. Ce modèle ne vous renseigne pas sur le taux exact d'alcool dans le sang, puisqu'il vous communique simplement une indication sur vos capacités à prendre le volant, sur le même mode de fonctionnement du test de grossesse. L'astuce Weeza : en achetant votre éthylotest chimique par lot, vous ferez de belles économies.

L'éthylotest électronique, réutilisable mais plus cher à l'achat

Les éthylotests électroniques sont plus chers que les éthylotests chimiques, pour la bonne raison qu'ils sont à usages multiples. Leurs prix peuvent varier d'une dizaine à une centaine d'euros pour les modèles premium, plus précis et plus performants. Avec ce type d'appareil, aucune mauvaise interprétation des résultats n'est possible, car il possède un écran digital qui vous rapporte au gramme près votre consommation d'alcool (voir notre article sur la fiabilité et la précision des alcootests électroniques).

L'éthylotest électronique vous aide également durant la manipulation à l'aide d'un signal sonore qui vous indique combien de temps souffler (4 secondes généralement). L'inconvénient est qu'il faut effectuer une vérification chaque année de la machine (calibrage). Il faudra également disposer d'un jeu de piles de rechange dans son véhicule pour ne pas être à plat.

L'éthylotest antidémarrage (« EAD »)

Si vous faites partie des personnes multirécidivistes qui ont commis plusieurs infractions en état d'ivresse, la loi vous imposera de vous procurer un éthylotest antidémarrage (« EAD »). Notez que ces modèles coûtent extrêmement chers (plus de 1 000 euros).

L'éthylotest doit être conforme aux normes européennes

Il existe différentes normes de certification internationales pour les éthylotests, telles que celles élaborées par l'ISO, les normes régionales établies par différents pays ou groupements de pays, et les normes nationales comme la « NF ». Au niveau de la rigueur, de la fiabilité et de la sécurité des éthylotests, une mention spéciale devra être attribuée aux standards australiens (« Australian Standards »). Mais en règle générale, quelles que soient les normes appliquées, il est toujours recommandé de choisir un éthylotest certifié.

Le conseil Weeza : optez toujours pour les normes françaises pour votre éthylotest. Sur les douze éthylotests évalués par l'association de consommateur « UFC-Que choisir » (quatre chimiques et huit électroniques), l'association a constaté que la norme « NF » était celle qui garantissait le plus la fiabilité des résultats.

La norme NF vous met en effet à l'abri des éthylotests « gadgets » vendus à des prix attractifs et qui revendiquent d'afficher des taux d'alcoolémie de 0 à 1,9 g (ce qui est, pour le moins, suspect). La norme NF impose que les éthylotests électroniques indiquent des valeurs jusqu'au seuil légal de 0,5 g par litre de sang. Au-delà de cette limite, l'éthylotest doit se contenter de signaler que le seuil est dépassé.

L'éthylotest électronique plutôt que le chimique ?

De l'avis de plusieurs spécialistes et d'associations de consommateurs françaises et internationales (UFC – Que choisir, 60 millions de consommateurs…), les éthylotests électroniques sont plus fiables que les éthylotests chimiques. Leur seul talon d'Achille est leur prix assez élevé, en plus de la nécessité de les entretenir régulièrement et de disposer de piles de rechange.

Il faut savoir que vous devrez obligatoirement retourner votre éthylotest électronique au fabricant à intervalles réguliers pour une vérification et un réglage, facturés généralement à une trentaine d'euros (cette opération est appelé « calibrage »). Toutefois, les éthylotests électroniques restent le meilleur choix si vous devez contrôler votre taux d'alcoolémie fréquemment. Mais gardez à l'esprit qu'il sera difficile de trouver un éthylotest électronique fiable et certifié pour moins de 80 ou 100 euros.

Choisissez un éthylotest facile à utiliser et à manipuler

Si vous avez besoin de votre éthylotest tous les jours, ou si vous savez que vous serez trop occupé pour le renvoyer tous les 6 mois pour le calibrage chez le fabricant, procurez-vous un éthylotest avec un capteur remplaçable. Avec ce genre d'appareil, vous n'aurez pas à renvoyer votre éthylotest pour le calibrage, tant que vous avez un capteur calibré de rechange à portée de main. Si vous avez besoin de votre éthylotest sur une base très régulière, nous vous conseillons fortement de réduire votre consommation d'alcool.

N'achetez pas un éthylotest électronique qui ne peut être réparé ou calibré

Tous les éthylotests électroniques doivent être calibrés pour maintenir leur précision. Ils doivent généralement être calibrés tous les 6 mois pour les éthylotests personnels, ou une fois par an pour les éthylotests professionnels. Si vous ne faites pas calibrer votre alcootest à la fréquence recommandée, vous constaterez de fausses données, avec généralement des taux d'alcoolémie exagérés. Weeza vous conseille d'éviter l'achat d'un éthylotest qui ne peut être réparé ou calibré, car il faudra les jeter au moindre contretemps.

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Weeza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :)