Où peut-on se faire épiler au laser ?


Où peut-on se faire épiler au laser ?

L'épilation au laser a parcouru un long chemin depuis son invention dans la seconde moitié du 20e siècle, grâce notamment à des progrès technologiques majeurs qui en ont fait un traitement intéressant pour éliminer les poils superflus de manière (souvent) définitive et irréversible.

Si la perspective d'une épilation permanente (et d'une peau lisse) vous séduit, vous vous posez certainement des questions à son sujet. Weeza vous propose de répondre à la question fatidique : où aller pour se faire épiler au laser ?

Qui pour pratiquer l'épilation au laser ?

Contrairement à ce que vous allez peut-être lire ici et là (surtout si vous n'habitez pas en France où la procédure est rigoureusement encadrée par la loi), l'épilation au laser est une opération médicale qui ne peut être réalisée que par un médecin spécialiste habilitée à pratiquer ce type de traitement.

La réponse courte est donc la suivante : l'épilation au laser doit être pratiquée par un médecin dermatologue. Elle peut également être effectuée par un assistant qualifié et compétent à condition que ce dernier soit sous la surveillance d'un dermatologue.

Attention : l'esthéticienne n'est pas habilitée, en France, à réaliser une épilation au laser. Elle peut toutefois utiliser des appareils moins puissants comme les lampes à lumière pulsée qui permettent une épilation moins invasive mais pas permanente.

Avant de vous lancer il est primordial de consulter un médecin, de préférence du Groupe Laser de la Société française des dermatologues, pour déterminer le nombre de séances et le type de laser qu'il faudra utiliser. Votre médecin étudiera vos antécédents médicaux et vous dira si vous êtes un patient « admissible » à l'épilation au laser.

Il faut savoir que ce traitement d'épilation définitive est déconseillé aux personnes qui n'affichent pas un contraste suffisamment élevé entre la couleur de leur peau et celle de leurs poils et cheveux. Si cette condition n'est pas respectée, vous risquez des dommages (parfois irréversibles) sur votre peau.

L'épilation au laser est douloureuse, mais la douleur est passagère

L'épilation au laser fonctionne en envoyant la lumière d'un laser à travers le pigment dans le follicule pileux. Cette lumière se transforme en chaleur, ce qui endommage le follicule et le bulbe de manière contrôlée et maîtrisée par le médecin. La douleur qui en résulte est vive et aiguë, et on la ressent particulièrement dans les zones où la peau est plus fine, notamment près du nez. Certains la comparent à la douleur de l'aiguille d'un tatoueur.

Heureusement, il existe aujourd'hui des lasers avec un mécanisme de refroidissement qui souffle de l'air froid en cours d'exécution là où le laser pointe pour réduire l'intensité de la douleur.

L'épilation au laser demande du temps et de la patience

Comme toute intervention médicale, l'épilation au laser que réalisera votre médecin demande du temps et de la patience. ll faut deux ou trois semaines après votre premier traitement pour voir une différence, et 8 à 12 traitements pour arriver au résultat final. On commence généralement à voir des résultats après deux traitements (ou 8 semaines). Vous devez également faire montre d'une certaine rigueur : les délais de vos rendez-vous doivent être respectés car vos follicules pileux sont tous à des stades différents de leur croissance.

Les séances d'épilation au laser ne prennent qu'une petite vingtaine de minutes, en comptant le démaquillage. Le laser peut réagir aux poils à la surface de la peau, ce qui provoquera une irritation et peut-être une odeur de poils brûlés. Votre médecin vous conseillera pour que votre épilation au laser se déroule dans les meilleures conditions.

Quelques conseils pour réussir votre épilation au laser

La chaleur du laser reste dans votre peau pendant environ 24 heures. Vous connaissez la chanson : pas de salle de sport, pas de SPAs, pas de saunas et pas de douches chaudes. Autrement, vous courrez le risque de créer un environnement favorable à l'infection ou à la prolifération bactérienne.

Votre dermatologue vous conseillera sur ce qui vous convient le mieux, mais, en règle générale, vous devrez éviter autant que possible l'exposition au soleil avant et après le traitement. De plus, si vous avez un bronzage, vous devrez attendre qu'il disparaisse complètement avant de pouvoir commencer votre traitement. Encore une fois, votre dermatologue vérifiera avec vous le timing idéal pour vous épiler au laser. Si vous comptez vous épiler pendant vos congés, vous allez devoir sacrifier les repas en terrasse et, est-il besoin de le souligner, la plage et la piscine.

Les gommages, l'acide glycolique et les crèmes au rétinol doivent être évités deux jours avant et après le traitement. Il est recommandé d'éviter les peelings chimiques que pendant une période de deux semaines avant et après le laser. Le bronzage en cabines UV est également à bannir dans les deux semaines qui suivent les traitements pour des raisons évidentes.

Attention, l'épilation au laser peut ne pas être définitive

Votre médecin ne peut en aucun cas vous garantir l'effet irréversible de votre épilation au laser. Rassurez-vous : la plupart des patients qui ont recours à cette méthode d'élimination des poils indésirables signalent une réduction permanente de 90% de la croissance des poils sur les zones traités, mais toute fluctuation des hormones (ménopause ou pathologies diverses) peut les faire repousser.

Prenez soin de bien discuter cet aspect avec votre praticien et demandez-lui de vous fournir, dans la mesure du possible, des données sur le suivi de ses patients pour pouvoir vous situer. Encore une fois, n'oubliez pas que le succès de l'épilation au laser dépend de la compétence du praticien, mais aussi du facteur génétique ou héréditaire (résistance du follicule pileux).

Ces articles pourraient également vous intéresser