Epilation : prix, alternatives, théories…


Publié par Camille Catégorie Epilation 116 vues
Epilation : prix, alternatives, théories…

Si comme l'écrasante majorité des femmes et des hommes, vous vous employez régulièrement à éliminer vos poils indésirables, vous savez sans doute que de nombreuses options s'offrent à vous, du rasage à l'épilation à la cire en passant par le laser, la lumière pulsée, le fil ou encore la pince à épiler.

Les méthodes d'épilation définitive (au laser notamment) ont gagné en popularité à mesure où la technologie appliquée à l'élimination des poils par la lumière a évolué. Mais pour certain, ce sera au calendrier lunaire de décider ! Vous l'aurez compris, Weeza vous a concocté un dossier complet sur l'épilation.

Rasage ou épilation à la cire : que choisir ?

A tout seigneur tout honneur. On entame ce dossier par le champion incontesté de l'élimination des poils indésirables : le rasage. Pratique, rapide, indolore, relativement précis, pas cher et efficace, le rasage vous débarrasse (très momentanément) des poils, quelle que soit la zone du corps concernée (bien que les femmes vont éviter de l'utiliser pour les poils faciaux, au risque de favoriser les poils incarnés et la barbe de trois jours… un anti-glamour total).

Justement, parlons des bémols du rasage. Après le passage du rasoir, qui réduit la longueur des poils sans toucher à leur racine et au follicule pileux, les poils repoussent (forcément), et, selon les cas, ils repousseront plus drus et plus épais (même si cette hypothèse n'est pas validée par la science, mais souvent par le terrain). De plus, si la méthode est efficace sur certaines zones du corps (demi-jambes, aisselles…), elle est fortement déconseillée sur d'autres, notamment sur les poils du visage (sourcils, menton…), sauf si vous êtes un homme et que la barbe de trois jours ne vous dérange pas.

Mais tout n'est pas rose au pays du rasage… Au-delà de la repousse rapide des poils (entre 2 et 5 jours), on épinglera surtout l'irritation des peaux sensibles, l'apparition de poils incarnés et des imperfections qu'ils impliquent le risque de coupure, les achats répétés de lames et de mousse à raser (et l'impact écologique que ces achats induisent), etc.

Ce qui nous amène à parler de l'alternative : l'épilation à la cire ! Parlons tout de suite de « l'éléphant dans la chambre », comme disent nos amis anglo-saxons : l'épilation à la cire est douloureuse (surtout pour les personnes dont la pilosité est particulièrement fournie). Mais la douleur est passagère et son intensité baisse ostensiblement avec la succession des séances d'épilation, que ce soit à la maison ou au salon de beauté.

Avec la cire, qu'elle soit chaude, tiède ou froide, les résultats sont impeccables, avec même une action sur la durée, puisque la repousse est ralentie (les poils sont arrachés à la racine). Et à plus long terme, la racine sera affaiblie, ce qui veut dire que vos poils auront tendance à moins repousser au fil des séances d'épilation à la cire.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre article comparatif entre le rasage et l'épilation à la cire.

L'épilation au calendrier lunaire, vous y croyez ?

Jours favorables, jours défavorables, phase montante de la lune croissante, phase descendante de la lune, pleine lune… rassurez-vous, on parle toujours d'épilation. Certaines personnes prennent le soin de planifier leurs séances d'épilation en fonction du calendrier lunaire ! Leur postulat est le suivant : en épilation comme en jardinage, les phases de la lune ont une influence directe sur la croissance ou la repousse des poils, comme elles en ont sur celle des plantes.

De toute évidence, il s'agit ici d'une « théorie » qui tient plus du folklore qu'autre chose, car aucune étude scientifique sérieuse ne vient appuyer l'impact de la lune sur la pousse et la repousse des poils et des cheveux. En tout état de cause, pour les personnes qui y croient, les cheveux doivent être coupés pendant la phase montante de la lune pour favoriser la repousse, tandis que les poils indésirables devraient plutôt être éliminés pendant la phase descendante pour limiter la repousse.

Il existe même des calendriers lunaires spécialement pensés pour l'épilation, énumérant les jours favorables et défavorables ! Alors, superstitieux ?

Epilation au laser : combien de séances, qui pour la réaliser, et à quel prix ?

L'épilation au laser, également appelée épilation définitive ou permanente, est une méthode d'élimination des poils superflus qui doit obligatoirement être pratiquée par un médecin dermatologue ou, à minima, un autre professionnel de santé qualifié. En France (en tout cas), nul n'est habilité à pratiquer l'épilation au laser, si ce n'est un dermatologue ou un médecin reconnu compétent pour la manipulation du laser à cette fin. C'est la loi, et c'est tant mieux.

On la qualifie de « définitive » car la méthode consiste à envoyer une lumière à l'intensité maîtrisée qui sera réceptionnée par le pigment noir du poil et qui le brulera à la racine, « définitivement ». On met le qualificatif entre guillemets car des cas de repousse ont été rapportés, nécessitant de nouvelles séances pour viser des résultats plus durables.

L'épilation au laser nécessite plusieurs séances de traitement, généralement entre 4 et 8 sessions, chacune éliminant environ 20 % des poils indésirables. Votre praticien vous dira, après une première consultation, combien de séances il vous faudra (estimation) pour un résultat optimal.

Au niveau du coût du traitement, il varie ostensiblement selon la zone à traiter, selon le praticien mais aussi selon la région où vous résidez. Globalement, vous pourrez trouver des offres à partir de 100 euros pour une séance d'épilation au laser de la zone maillot-aisselles (prix donné à titre indicatif).

Quid de l'épilation pour les hommes ?

L'épilation n'est plus, depuis belle lurette, un privilège exclusivement féminin. De plus en plus d'hommes ont recours à l'épilation, éliminant tout soupçon de poil indésirable au niveau du torse, des aisselles, du pubis, du cou, du dos, etc. Le poil n'est plus forcément synonyme de virilité ou de masculinité, et c'est tant mieux pour l'hygiène !

En l'absence de données fiables en la matière en France, intéressons-nous à nos voisons : 46% des hommes britanniques ont recours à l'épilation de manière régulière, selon un sondage réalisé par le journal The Telegraph. Les hommes étant des hommes, ils recherchent avant tout les méthodes pratiques et rapides pour s'épiler.

C'est la raison pour laquelle 67 % des hommes qui s'épilent le corps en France le font avec un rasoir, et 37% utilisent des gels et crèmes dépilatoires, jugés rapides et faciles à utiliser. L'épilation à la cire, quant à elle, est utilisée par 32 % des hommes qui s'épilent.

Mais pourquoi donc les hommes s'épilent-ils de plus en plus ? 35 % des hommes français qui s'épilent le font pour des raisons esthétiques, et 70 % le font pour faire plaisir à leur douce moitié… car, si vous n'avez pas eu la nouvelle, sachez que plus de 90 % des femmes préfèrent les hommes pas ou peu poilus. Messieurs, à vos rasoirs !

A propos du rédacteur

Camille

Curieuse de nature, je parcours le web à la recherche de produits intéressants afin d'en faire profiter la communauté Weeza. Je suis spécialisée dans l'univers de la cuisine, de la beauté et des enfants.