Tout savoir sur l’épilation du visage


Tout savoir sur l’épilation du visage

Seul un très faible pourcentage de femmes ont la chance d'avoir des visages naturellement sans duvet. Et pourtant, le visage lisse, sans le poil (si ce n'est les sourcils), est sans doute le standard sur lequel aucun compromis n'est permis dans notre société. L'épilation du visage est un rituel pour l'écrasante majorité des femmes (et des hommes qui la préfèrent au rasage).

L'épilation du visage doit se faire dans les règles de l'art pour ne pas produire des rougeurs, des irritations et d'autres imperfections qui, au contact du soleil, peuvent devenir durables. Weeza passe en revue les différentes facettes de cette zone d'épilation.

Ce qu'il faut savoir sur les poils du visage chez la femme

Un duvet foncé que les joues et la lèvre supérieure, des favoris un peu trop hirsutes, des poils au menton… les poils faciaux sont des ennemis que les femmes combattent parfois au quotidien ! Si certains hommes rêvent d'une belle barbe bien fournie, la gent féminine passe son tour et vise un visage lisse, débarrassé du moindre poil, si ce n'est les sourcils, évidemment. La majorité des femmes ont naturellement un duvet au niveau des joues et de la lèvre supérieure. En temps normal, ces poils sont très discrets… mais il peut arriver qu'une pousse soudaine viennent faire apparaître des poils foncés et drus, impactant l'harmonie du visage.

Mais ces poils ne se contentent pas d'entamer l'harmonie et la douceur du visage. Ils peuvent également apparaître sur des zones à priori exemptes de toute pilosité chez la femme comme le cou, le visage ou encore la poitrine. Lorsque cette pousse est importante, on parle d'hirsutisme. Il peut parfois s'agir de l'effet secondaire d'un médicament, mais aussi d'un déséquilibre hormonal, d'un phénomène héréditaire, de l'arrivée de la ménopause ou d'une prise de poids rapide et importante.

La pousse de poils faciaux n'est pas nécessairement la conséquence d'une pathologie ou d'un problème de santé. Dans ce cas, plusieurs solutions s'offrent aux femmes pour débarrasser leur visage de ces encombrants envahisseurs. Elles peuvent être temporaires ou définitives. Avant de les présenter, passons en revue dans un premier temps les gestes à BANNIR absolument si vous souhaitez vous débarrasser des poils de votre visage.

Vous avez des poils faciaux ? Evitez ces habitudes

La règle d'or lorsque l'on constate quelques poils au visage est la suivante : on fuit le rasoir. L'idée selon laquelle les poils repoussent plus foncés, plus drus et plus forts après un rasage n'a pas d'explication logique et rationnelle. On vous l'accorde volontiers. Mais force est de constater que ce phénomène est vécu par de nombreuses personnes. Alors, mythe ou réalité ? Dans le doute, on vous déconseille le rasoir sur le visage. Ne prenez pas ce risque inutile, à fortiori lorsque l'on sait que le rasage favorise le risque de l'incarnation des poils, des boutons d'irritation, des rougeurs, etc. Fuyez également les crèmes dépilatoires pour les mêmes raisons.

De même, on vous conseille de ne pas trop toucher votre visage après une épilation faciale, qu'elle soit à la cire, au laser ou à la lumière pulsée. En effet, la peau a été soumise à une intervention qui peut être abrasive (selon les cas). Le fait de la toucher, de la frotter ou de la gratter dans cet état fragilisé va provoquer des irritations. Cela pourrait même entraîner des éruptions cutanées et une inflammation qui durera plusieurs jours.

Enfin, le fait d'hydrater votre visage avant toute intervention d'épilation n'est pas une bonne idée. Cela fera « coller » les poils faciaux à la peau et compliquera leur manipulation.

L'épilation des poils du visage

Lorsqu'elle réalisée correctement avec un matériel de qualité, l'épilation à la cire est une procédure qui vous gratifiera d'une peau douce et lisse, sans le moindre poil, pendant des semaines. L'épilation à la cire a beau être pratique, peu coûteuse et efficace, elle nous expose à des infections, à des irritations, à des rougeurs et à d'autres contretemps qui peuvent produire des imperfections plus ou moins durables. Pour le visage, on vous conseille fortement de vous renseigner sur les alternatives possibles à la cire dans votre cas, comme l'épilation à lumière pulsée (non définitive) ou au laser (définitive).

L'épilation à la pince est conseillée lorsque les poils à déloger se comptent sur les doigts des deux mains. Le processus devient chronophage, fastidieux et douloureux lorsque l'on a plusieurs poils à enlever. Attention : si vous ne maîtrisez pas la technique, vous allez favoriser l'apparition de poils incarnés lors de la repousse, ce qui provoquera de nombreuses imperfections sur votre visage.

L'épilation à la cire, qu'elle soit froide, chaude ou au sucre), est indiquée lorsque les poils faciaux à éliminer sont nombreux. Elle permet d'aller plus vite en arrachant plusieurs poils à la fois, mais elle se révèlera particulièrement invasive pour les peaux sensibles, causant rougeurs (temporaires), poils incarnés et boutons d'irritation.

L'épilation par la lumière pulsée est de plus en plus plébiscitée pour les poils du visage. Moins invasive que le laser qui élimine les poils de manière définitive, cette technique envoie une lumière qui sera absorbée par le pigment noir du poil facial. Localement, cette lumière va se transformer en chaleur pour créer ensuite une légère brûlure. Cette réaction thermique va déloger le poil depuis sa racine (bulbe). Ella a l'avantage d'altérer la repousse.

La décoloration des poils peut également être d'une certaine aide. Pour ce faire, on utilisera une crème décolorante achetée préférentiellement en pharmacie. Les poils décolorés seront beaucoup moins visibles sur une peau claire. Il s'agit d'une alternative intéressante (car non invasive) qui vous permettra d'espacer les séances d'épilation et donc de réduire les irritations. Elle ne vous sera toutefois pas très utile si vous avez un duvet épais au niveau de la moustache, des joues ou des favoris.