Pleins feux sur l’épilation à la cire


Pleins feux sur l’épilation à la cire

La cire (chaude, froide ou tiède) vient à votre secours pour éliminer les poils sous toutes leurs formes. Qu'ils soient courts, fins, longs, drus, épais ou diffus, elle viendra les arracher, avec leur racine, pour révéler toute la douceur de vos jambes, bras, aisselles et maillot. Les moins douillettes pourront même oser l'épilation faciale à la cire, pour peu qu'elles aient le geste précis.

Cette technique d'épilation est très ancienne et a fait ses preuves sur plusieurs siècles. Weeza vous explique tout ce qu'il faut savoir sur l'épilation à la cire.

Petit aperçu historique de l'épilation à la cire

De nombreuses tendances beauté encore populaires aujourd'hui ont vu le jour dans l'Égypte Ancienne, et l'épilation en fait partie ! Les femmes de l'Égypte ancienne ont suivi les tendances de Cléopâtre, qui procédait à l'épilation minutieuse de tout son corps, y compris son crâne.

Pour l'épilation, les Égyptiens de l'Antiquité utilisaient des pincettes faites de coquillages, ainsi que des pierres ponces et de la cire d'abeille. La cire de sucre, qui est encore utilisée dans certains salons aujourd'hui, était également une méthode courante d'épilation, utilisant un mélange de sève et de sucre pour exfolier les poils.

Mais la substance utilisée aujourd'hui dans les salons qui réalisent des séances d'épilation à la cire a été développée au 20e siècle, dans les années 1960. La méthode des « bandes de cire » est rapidement devenue incontournable pour l'épilation des jambes et des aisselles en raison de son efficacité et de son coût compétitif. De nouvelles tendances de la mode se sont développées à la même période… et elles impliquaient de montrer la peau des jambes et des bras, à minima.

C'est d'ailleurs à cette même période que la première méthode d'épilation au laser a été inventée puis introduite dans les instituts de beauté. Mais comme elle endommageait souvent la peau car pas encore entièrement maîtrisée, elle a rapidement été remplacée par la cire, plus efficace et plus accessible.

Quels sont les avantages de l'épilation à la cire ?

Le principal avantage de la cire par rapport au rasage est lié à la durabilité des effets. En effet, les résultats durent plus longtemps avec l'épilation à la cire car l'intervention arrache le poil à la racine, alors que le rasage ne fait que couper le poil à la surface de la peau, ce qui ne ralentit pas la repousse.

Comme le rasage coupe la tige du poil à la base où il est plus épais, il donne l'impression de repousser plus sombre et peut donner une sensation de « tassement ». De même, le rasage favorise l'apparition de poils incarnés qui peuvent provoquer des imperfections dans la zone de la peau concernée, avec des boutons d'irritation, des rougeurs, etc. Si vous vous épilez régulièrement, les follicules pileux s'affaiblissement de manière progressive, et le poil qui pousse devient plus fin.

Ensuite, lorsqu'on la compare avec d'autres méthodes plus avancées comme l'épilation au laser ou l'électrolyse, la cire est pratique (l'épilation peut être réalisée à la maison), beaucoup moins coûteuse et plus rapide. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la cire peut parfaitement être utilisée dans des gestes qui nécessitent une certaine précision. Vous pouvez très bien utiliser l'épilation à la cire pour modeler vos sourcils. Certes, la précision est moindre qu'avec une pince à épiler par exemple, mais la cire peut jouer un rôle d'appoint si vous avez le bon geste et le bon doigté.

Quels sont les inconvénients de l'épilation à la cire ?

Le plus grand désavantage de l'épilation à la cire par rapport au rasage et aux autres techniques d'épilation reste le facteur de la douleur. Si vous êtes douillette, vous allez sans doute passer un mauvais moment à chaque fois qu'il faudra passer par la case épilation. Il est évident que l'arrachage des poils à la racine n'est pas de tout repos. Mais il faut noter qu'à mesure que les séances d'épilation à la cire se succèdent, votre peau s'habituera au processus et l'intensité de la douleur baissera progressivement.

Il faut également noter qu'il existe un risque de réactions allergiques à la cire, surtout pour les personnes ayant une peau sensible, c'est pourquoi il est toujours conseillé de faire un test cutané avant de commencer à s'épiler par ce procédé. Si vous vous épilez à la cire chez vous, vous devez vous assurer d'utiliser une bonne méthode pour réduire le risque de poils incarnés, d'irritation de la peau et d'infection éventuelle.

Après l'épilation à la cire, la peau sera probablement rouge et très sensible pendant un moment (selon votre sensibilité et votre couleur de peau). Il n'est donc pas conseillé de s'épiler à la cire juste avant un rendez-vous important ou une sortie. L'autre inconvénient de l'épilation à la cire est d'ordre pratique : il faut une certaine quantité de poils visibles pour que la cire puisse adhérer efficacement. Vous aurez donc parfois du mal à éliminer les duvets légers.

Cire chaude Vs. cire froide

La cire chaude est chauffée légèrement avant l'utilisation pour la faire fondre jusqu'à obtenir une consistance épaisse. Elle peut être molle (une bande en tissu est pressée sur la cire appliquée pour la retirer) ou dure (on laissera la cire refroidir pour qu'elle puisse être retirée en un seul morceau). Certains produits à base de cire chaude sont vendus dans des bacs qui peuvent être chauffés au micro-ondes.

De son côté, la cire froide est plus pratique et moins salissante, mais elle est aussi moins efficace, surtout sur les poils drus et épais. Elle nécessite également des mouvements de frottement avec les mains pour l'assouplir afin qu'elle puisse bien adhérer aux poils.

Il est plus facile d'être précis avec les bandes de cire froide, surtout pour les débutants, car elles peuvent être coupées à la bonne taille. Elles sont souvent transparentes pour que vous puissiez voir exactement où vous vous épilez.