Braun Silk·Expert Pro 5 PL5137 Épilateur Lumière Pulsée Intense IPL Dernière Génération pour Femme et pour Homme, Épilation Per
Meilleure vente Braun Silk·Expert Pro 5 PL5137 Épilateur Lumière Pulsée Intense IPL Dernière Génération pour Femme et pour Homme, Épilation Per

Epilateurs à lumière pulsée : quels sont les problèmes les plus récurrents à l’usage ?


Publié par Camille Catégorie Epilateur lumière pulsée 444 vues
Epilateurs à lumière pulsée : quels sont les problèmes les plus récurrents à l’usage ?

L'épilateur à lumière pulsée coche toutes les bonnes cases : il vous permet de vous débarrasser durablement de vos poils indésirables sur toutes les zones de votre corps, il minimise les effets secondaires de l'épilation et vous épargne l'achat des consommables récurrents comme les lames de rasoir, les bandelettes de cire, les mousses à raser, etc.

Mais l'épilateur à lumière pulsée ne convient pas à tous les profils. Weeza vous a préparé un dossier sur les problèmes récurrents des épilateurs à lumière pulsée.

Quelles sont les différentes contre-indications de l'épilateur à lumière pulsée ?

Depuis qu'un Français, le docteur Jean-Jaques Perrett, a inventé le premier rasoir d'épilation à la fin du XVIIIe siècle, les entreprises se livrent une guerre concurrentielle intense pour tirer leur épingle du jeu dans un marché naturellement porteur. Aujourd'hui, tout l'enjeu est d'aboutir à des appareils électroniques permettant à l'utilisateur de réaliser une épilation sûre, facile et performante à moindre coût.

Grâce aux récents progrès technologiques, les fabricants d'appareils de beauté et d'entretien ont pu développer des appareils d'épilation basés sur la technique de la lumière pulsée, tout en proposant des « services annexes » comme le traitement des boutons d'acné, des rides superficielles, de la cellulite, de l'alopécie (non androgénique), des tâches brunes et, plus largement, de tout type d'imperfection de la peau.

Plusieurs grands fabricants spécialisés dans le laser et la lumière pulsée ont développé des systèmes miniaturisés de faible puissance pour répondre aux besoins des consommateurs souhaitant réaliser une épilation et d'autres traitements cosmétiques dans l'intimité de leur propre maison et à un prix inférieur à celui d'un service professionnel.

Ce passage du contrôle professionnel à l'utilisation par le consommateur a imposé aux fabricants de prendre en compte les nombreuses contre-indications du laser et de la lumière pulsée. C'est ainsi qu'ils ont pu développer des appareils « intelligents », capables par exemple de détecter le phénotype de l'utilisateur (de I à V) et de déterminer si le contraste entre la couleur de la peau et celle du poil est suffisant pour réaliser une épilation à lumière pulsée sans problème.

Un contraste insuffisant est d'ailleurs la première contre-indication des épilateurs à lumière pulsée, bien que certains modèles récents ont été pensés pour donner de bons résultats sur les phénotypes IV.

Quels sont les effets secondaires de l'épilation à lumière pulsée ?

En règle générale, et lorsqu'ils sont utilisés dans les règles de l'art, les épilateurs à lumière pulsée (ELP) produiront moins d'effets secondaires que l'épilation à la cire ou le rasage au rasoir mécanique ou électrique tout en permettant une meilleure efficacité sur la durée. Cependant, certains effets secondaires temporaires peuvent apparaître.

On parle notamment d'une légère douleur à la pression des zones traitées, de quelques rougeurs et irritations qui se dissipent en quelques heures ou encore d'une hypersensibilité de la zone épilée pendant 24 heures. L'hyperpigmentation est généralement passagère, mais elle doit pousser l'utilisateur à vérifier que les réglages de l'appareil sont corrects et que l'épilateur a bien détecté le phénotype de la peau en question.

Si votre modèle d'épilateur à lumière pulsée ne permet pas de réglages différents et qu'il n'y a pas d'autres causes évidentes à la réaction indésirable (comme une exposition directe au soleil avant ou après l'utilisation, qui aurait pu irriter la peau), recherchez d'autres causes comme l'utilisation d'un bronzage par pulvérisation, l'utilisation concomitante d'autres méthodes d'épilation qui auraient pu irriter la zone cutanée traitée ou encore la prise de médicaments photosensibles.

Dans de très rares cas, des utilisateurs ont rapporté l'apparition d'un prurit léger à modéré, qui se résorbe normalement en un à trois jours. Ce dernier peut éventuellement nécessiter la prise de médicaments pour soulager les démangeaisons. Des cas d'hyperpigmentation plus durable de la peau ont également été rapportés, avec une durée moyenne de 15 jours sans aucune trace durable.

On a également noté une décoloration temporaire de la mélanine des follicules pileux chez les personnes qui utilisent des épilateurs à lumière pulsée professionnels de forte puissance. Cet effet secondaire rare se dissipe après un à quatre mois. Si l'utilisateur a eu des effets secondaires indésirables à la suite d'une épilation à lumière pulsée, il doit investiguer pour en déterminer la cause sous-jacente avant de poursuivre son traitement, le cas échéant. Il ne faut pas hésiter à demander conseil à son médecin ou à tout professionnel de santé habilité.

Quid de la repousse des poils après une séance d'épilation à lumière pulsée ?

Chez certains patients, l'épilation à lumière pulsée donne un effet paradoxal de stimulation de la pousse des poils : une nouvelle pousse terminale a été observée dans certaines études cliniques au niveau des zones non traitées, à proximité des zones épilées. Cette croissance paradoxale des poils, généralement associée au syndrome des ovaires polykistiques (SOPK) et à l'hyperandrogénie ovarienne, a été rapportée comme variant de 0,6 % à 10 %.

Les patients les plus susceptibles de faire l'expérience d'une repousse sont les femmes ayant des types de peau plus foncés (III et VI). Dans la plupart des cas, cette pousse de poils paradoxale se produit au niveau du visage ou du cou. Toutes les sources de laser et de lumière ont le potentiel de provoquer une induction de poils, car il n'y a pas de relation claire établie entre les types d'appareils d'épilation et l'incidence de la croissance paradoxale des poils.

Dans deux rapports de cas, il a également été signalé que la croissance des poils se produisait après un traitement IPL professionnel pour l'élimination d'une tache brune et d'un tatouage. Sur la base de l'expérience clinique, il est recommandé d'arrêter tout traitement IPL ou laser si une repousse paradoxale est observée, et de revenir aux méthodes traditionnelles d'épilation comme le rasage ou la cire.

A propos du rédacteur

Camille

Curieuse de nature, je parcours le web à la recherche de produits intéressants afin d'en faire profiter la communauté Weeza. Je suis spécialisée dans l'univers de la cuisine, de la beauté et des enfants.