Braun Silk-épil 9 Flex 9-020 - Épilateur Électrique Femme avec Tête Souple pour Une Épilation Facile des Poils, Blanc/Doré
Meilleure vente Braun Silk-épil 9 Flex 9-020 - Épilateur Électrique Femme avec Tête Souple pour Une Épilation Facile des Poils, Blanc/Doré

Zoom sur les épilateurs électriques Philips


Publié par Camille Catégorie Epilateur électrique 129 vues
Zoom sur les épilateurs électriques Philips

Avec Braun, Philips fait partie des deux acteurs majeurs de l'industrie de l'épilateur électrique. Il faut dire qu'en matière d'éclairage, d'électronique et de soins, l'enseigne centenaire néerlandaise a comme un savoir-faire ! La gamme « Satinelle » des épilateurs électriques Philips est une valeur sûre, avec des appareils à l'excellent ratio qualité-prix pour une utilisation dans le confort de votre domicile.

Weeza vous propose de revenir sur l'histoire de Philips, depuis ses débuts à la fin du 19e siècle, puis de passer en revue ses meilleurs épilateurs électriques.

Philips, des débuts modestes dans la banlieue d'Eindhoven

Royal Philips NV est une entreprise technologique qui opère dans les marchés des soins de santé, de l'éclairage et du bien-être des consommateurs. Les différentes gammes de cette enseigne néerlandaise légendaire vont de la santé au développement personnel en passant par l'éclairage, les services à la personne, l'audiovisuel et les télécommunications. Le segment des soins, que Philips appelle « Healtcare » même dans les pays francophones, propose des systèmes d'imagerie, de l'informatique appliquée à la santé ainsi que des solutions de soins à domicile, dont notamment le segment des épilateurs électriques.

Avant de voir cela, revenons un moment sur l'histoire de Philips, qui reste encore aujourd'hui le fleuron de l'industrie néerlandaise. La firme a été fondée par Gerard Philips, en 1891, à Eindhoven. La société a commencé la production de lampes à filament de carbone et d'autres produits électrotechniques en 1892. Cette première usine fait aujourd'hui office de musée.

En 1895, après des premières années difficiles et une quasi-faillite, la famille Philips fait venir Anton, le frère cadet de Gérard. Bien qu'il ait obtenu un diplôme d'ingénieur, Anton a commencé à travailler comme représentant de commerce. Son apport est décisif, surtout sur le plan commercial. C'est sous son impulsion que la Philips Metal Filament Lamp Factory voit le jour à Eindhoven, en 1907, puis la Philips Lightbulb Factory, en 1912. Les bases de la multinationale des produits électroniques étaient jetées.

Dans les années 1920, l'entreprise a commencé à fabriquer d'autres produits, tels que des tubes à vide. En 1939, Philips lance le premier rasoir électrique, le Philishave (commercialisé aux États-Unis sous la marque Norelco). Une autre innovation voit le jour dans la foulée : la radio « Chapel », première à intégrer un haut-parleur.

Philips après la Seconde guerre mondiale

Le 9 mai 1940, les directeurs de Philips apprirent que l'invasion allemande des Pays-Bas devenait imminente. Après s'être préparés, Anton Philips et son gendre Frans Otten, ainsi que d'autres membres de la famille Philips, s'enfuirent aux États-Unis, emportant avec eux une grande partie du capital de l'entreprise.

Opérant depuis les États-Unis sous le nom de « North American Philips Company », ils ont réussi à diriger l'entreprise pendant la guerre en faisant en sorte de limiter les dégâts. En même temps, la société a été déplacée (sur le papier) aux Antilles néerlandaises pour éviter qu'elle ne tombe entre les mains des Américains.

Frits Philips, le fils d'Anton, était le seul membre de la famille Philips à résider aux Pays-Bas. Il a sauvé la vie de 382 Juifs en convainquant les nazis qu'ils étaient indispensables au processus de production chez Philips. En 1943, il fut détenu pendant plusieurs mois au camp d'internement pour prisonniers politiques de Vught. Pour ses actions visant à sauver les Juifs de la persécution nazie, Anton a été décoré par Yad Vashem en 1995, « Juste parmi les nations ».

Les années 1970 marqueront une série d'acquisitions pour positionner Philips sur le marché américain de l'électronique grand public. L'enseigne commencera par une prise de contrôle du fabricant de téléviseurs Magnavox en 1974, mais les résultats sont mitigés, surtout face à la concurrence japonaise. En 1991, Philips se donne les moyens de ses ambitions et lance le CD-I, un lecteur multimédia salon. C'est encore une fois un échec, car l'appareil est plus cher que les consoles de jeux et les ordinateurs personnels.

En 1992, la cassette compacte numérique a été introduite comme successeur numérique de la cassette audio. Elle devait faire face à la concurrence du MiniDisc de Sony, mais aucun des deux formats ne répondait aux besoins des consommateurs. C'est donc tout naturellement que Philips se recentre sur son cœur de métier : les produits électroniques de soin et d'esthétique, les télécommunications et surtout l'éclairage.

Les épilateurs électriques signés Philips

La gamme « épilation » de Philips est portée par des épilateurs à lumière pulsée, des rasoirs, des tondeuses bikini et des épilateurs électriques. Ces derniers s'inscrivent dans le milieu de gamme, avec des prix ultra-compétitifs. En effet, Philips mise sur une politique de prix agressive pour se démarquer de Braun, son concurrent direct. Les épilateurs électriques Philips sont en moyenne 30 à 40% moins chers que les modèles proposés par le concurrent allemand.

Les épilateurs électriques Philips de la gamme « Satinelle » brillent par une tête d'épilation extra-large en céramique à micro-rainures pour éliminer le maximum de poils en un passage. Les modèles Philips se distinguent également par une poignée ergonomique en forme de « S », revêtue d'une surface antidérapante pour une bonne prise en main, même sous la douche (pour les modèles dits « Wet & Dry »).

Philips se veut généreuse et propose de nombreux accessoires avec ses épilateurs électriques : un embout pour l'exfoliation de la peau, un embout de massage, un embout « tondeuse », un « skin stretcheur », un embout « pédicure », un sabot de coupe, un accessoire pour l'épilation du visage (duvet de la lèvre supérieure, joues et favoris), un accessoire de massage et un accessoire pour les zones sensibles.

La gamme d'épilateurs électriques « Satinelle » de Philips début à 80 € avec le Satinelle Advanced et va jusqu'à 124 € avec le Satinelle Prestige. Tous les produits de cette gamme sont 100 % étanches et peuvent donc être utilisés sous la douche pour atténuer la douleur de l'épilation électrique, même si l'eau réduit l'efficacité. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre top 5 des meilleurs épilateurs électriques de Philips.

A propos du rédacteur

Camille

Curieuse de nature, je parcours le web à la recherche de produits intéressants afin d'en faire profiter la communauté Weeza. Je suis spécialisée dans l'univers de la cuisine, de la beauté et des enfants.