Le guide d’achat du désherbeur thermique par Weeza


Publié par Vincent Catégorie Désherbeur thermique 69 vues
Le guide d’achat du désherbeur thermique par Weeza

En France, nous sommes plus de 17 millions à entretenir un espace vert, et cela va du petit potager sur un balcon aux grandes étendues herbeuses pour les plus chanceux. Motobineuse, scarificateur, tondeuse à gazon… le parc de machines d'entretien des espaces verts s'étoffe de plus en plus, même chez les particuliers. Pratique, efficace et simple à utiliser, le désherbeur thermique profite de ce regain d'intérêt pour les espaces verts.

Mais comment choisir le bon modèle pour éliminer efficacement les mauvaises herbes ? Weeza vous propose un guide d'achat détaillé avec les principaux critères à prendre en compte pour trouver le désherbeur thermique qui répond à vos besoins. Préparez-vous à apprécier les joies d'un jardin impeccable, sans la moindre mauvaise herbe !

#1 Choisir le bon type de désherbeur thermique

On compte généralement deux grandes familles de désherbeurs thermiques (pour les besoins de base) : les désherbeurs thermiques à gaz (qui compte le désherbeur thermique direct à flamme nue et le désherbeur thermique à infrarouge), puis les désherbeurs thermiques à eau (qui comptent les modèles à vapeur et à eau chaude). Chaque type répond à un besoin précis. Voici une synthèse :

  • Le désherbeur thermique direct à flamme nue est, de loin, le plus courant. Il permet d'atteindre les recoins et les endroits difficiles d'accès de votre jardin et ne vous fera pas souffrir sur les grandes surfaces. Il chauffe la plante pour dessécher sans la brûler, mais il pourrait avoir du mal à préserver les micro-organismes qui l'entourent ;
  • Le désherbeur thermique à infrarouge est plus cher à l'achat, mais il affiche une meilleure efficacité et surtout une meilleure précision. Ce type de désherbeur thermique chauffera la plante sans impacter les micro-organismes qui l'entourent. La consommation de gaz est optimisée, car le fonctionnement à la lumière infrarouge limite les déperditions de chaleur ;
  • Le désherbeur thermique à vapeur est le modèle le plus écologique et le plus respectueux du sol et de la végétation. Il est surtout pensé pour les terrasses, les dalles des allées et les supports plastiques qui portent la végétation. Le désherbeur thermique à vapeur envoie de la vapeur d'eau à environ 95° C pour éliminer les mauvaises herbes ;
  • Le désherbeur thermique à eau chaude est exclusivement destiné à l'élimination des mauvaises herbes sur des surfaces dures. Attention : ce type de désherbeur n'est pas compatible avec une utilisation intense car il est à la fois bruyant et énergivore.

#2 La surface à nettoyer impacte le type de recharge du désherbeur thermique

Ce critère représente sans doute le seul « problème » des désherbeurs thermiques. En effet, les désherbeurs thermiques pensés pour les grandes surfaces sont malheureusement aussi les plus lourds à porter, tandis que les désherbeurs thermiques légers ne vous donneront satisfaction que sur de petites surfaces à traiter.

Si vous avez un grand jardin ou un grand espace vert sur lequel vous souhaitez éliminer les mauvaises herbes, il va falloir opter pour un désherbeur thermique équipé d'une recharge par bouteille de gaz. Vous aurez le choix entre le modèle doté d'un charriot à roulettes pour transporter les bouteilles et les modèles de type « sac à dos », comme pour la plongée.

Si vous devez éliminer les mauvaises herbes sur une petite superficie, optez plutôt pour un désherbeur thermique doté d'une recharge par cartouche à gaz. Ces modèles sont plus légers, plus compacts et donc plus facile à transporter. Notez enfin qu'il y a des désherbeurs thermiques équipés d'une recharge à eau, mais ils sont lourds et encombrants. Ils seront toutefois particulièrement efficaces sur les surfaces dures.

#3 Combien de buses pour votre désherbeur thermique ?

L'écrasante majorité des désherbeurs thermiques commercialisés dans les pays de l'Union européenne proposent des buses de 50 à 60 mm de longueur, ce qui est largement suffisant pour les travaux réguliers. Toutefois, on vous conseille d'opter pour un modèle proposant deux ou trois buses qui fonctionnent de manière simultanée pour aller plus vite. Vous pourrez travailler avec une seule buse pour les endroits où la précision est de mise.

#4 Quelle est la longueur de tuyau idéale pour votre désherbeur thermique ?

Le tuyau relie l'appareil à la bouteille de gaz. Là encore, tout dépend de la superficie de l'espace vert à traiter. Plus le tuyau de votre désherbeur thermique est long, plus vous pourrez désherber sur une grande surface sans avoir à bouger la bouteille de gaz. En somme, la taille du tuyau va de pair avec le confort et la facilité d'utilisation.

Pour que le désherbeur thermique soit fonctionnel, il faut impérativement choisir un modèle proposant un modèle long d'au moins 2 mètres. Toutefois, et pour une autonomie acceptable et un travail pas trop laborieux, il est préférable de choisir un désherbeur thermique proposant un tuyau long d'au moins 4 mètres.

#5 Quel prix pour votre désherbeur thermique ?

Comme pour tous les appareils de jardinage, les prix du désherbeur thermique peuvent varier du simple au quintuple. On peut trouver des désherbeurs thermiques premier prix, qui serviront d'appareils de jardinage d'appoint, pour environ 30 €. Les modèles les plus sérieux démarrent à 80 €. Il faudra compter environ 200 € pour les désherbeurs thermiques haut de gamme qui proposent un emplacement permettant d'accueillir la bouteille de gaz et parfois un chariot pour la transporter séparément. Les désherbeurs thermiques à eau chaude peuvent coûter jusqu'à deux fois plus que les modèles de base.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.