Le guide d’achat du désherbeur thermique signé Weeza


Publié par Vincent Catégorie Désherbeur thermique 66 vues
Le guide d’achat du désherbeur thermique signé Weeza

Comme pour tout l'outillage « motorisé » pour l'entretien des jardins et des espaces verts, le choix d'un (bon) désherbeur thermique doit obéir à un certain nombre de critères techniques et objectifs comme le mode d'alimentation, la taille du tuyau, le type de la buse, la température maximale en sortie, l'autonomie, la superficie totale à traiter, le profil météorologique de votre région, etc.

Comme à son habitude, Weeza vous évite le hors-piste et vous propose un guide d'achat du désherbeur thermique pour vous aider à faire un choix éclairé. Au menu : les différents critères d'achat à prendre en considération, une comparaison entre le désherbeur thermique à propane et à butane, un comparatif entre le désherbeur thermique à gaz ou à l'électricité et enfin une compilation des avis des utilisateurs de cet appareil de désherbage.

Quels sont les principaux critères de choix du désherbeur thermique ?

Pour choisir le bon désherbeur thermique, vous allez devoir prendre en considération plusieurs critères techniques, et d'autres en rapport avec la superficie de l'espace vert à traiter ainsi que la météo de votre région ou, du moins, de la région où se trouve l'espace vert que vous souhaitez débarrasser des mauvaises herbes. Le premier point à prendre en compte concerne le type de l'appareil à envisager. On en compte deux grandes familles, chacune étant composée de deux types de désherbeurs thermiques.

Ainsi, dans la famille des désherbeurs thermiques à gaz, on retrouve les désherbeurs thermiques directs, également appelés « à flamme nue », et les désherbeurs thermiques à infrarouge. Vous avez ensuite les désherbeurs thermiques à eau, une famille dans laquelle on retrouve des désherbeurs thermiques à vapeur et d'autres à eau chaude. Chaque type de désherbeur répond à un besoin précis en matière de superficie à traiter, d'autonomie, de typologie du sol, etc. Nous vous avons préparé un descriptif de chacun de ces quatre types dans notre article dédié aux différents critères de choix du désherbeur thermique.

Vous allez également devoir prendre en compte la superficie du jardin ou de l'espace vert à nettoyer. Les désherbeurs thermiques destinés aux grandes surfaces doivent justifier d'une autonomie suffisante… ce qui implique généralement des bouteilles de gaz d'environ 13 kg, à porter pendant vos travaux de désherbage. Heureusement, les désherbeurs thermiques pensés pour les grandes surfaces proposent des chariots (ou des sacs à dos) qui vous aident à porter la ou les bouteille(s) de gaz.

D'autres critères méritent également votre attention, comme le nombre de buses que doit embarquer votre désherbeur thermique, la longueur du tuyau à prévoir pour avoir une certaine liberté de mouvement ou encore le prix de l'appareil, des consommables, des accessoires et des pièces de rechange, le cas échéant.

Butane ou propane : quel gaz pour votre désherbeur thermique ?

Le choix entre ces deux options est assez facile. Vous le savez sans doute, les désherbeurs thermiques à gaz peuvent « tourner » au butane ou au propane. Pour trancher, il faudra vous intéresser à la température ambiante dans votre région. Il faut savoir que le butane gèle dès que la température descend sous la barre des 5° C, tandis que le propane résiste à des températures extrêmes, jusqu'à – 45° C.

Ainsi, si vous comptez utiliser votre désherbeur thermique pendant les beaux jours, vous pouvez vous contenter d'un appareil qui tourne au butane (moins cher). Autrement, il faudra vous tourner vers un modèle proposant des recharges à propane. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre comparatif entre le désherbeur à butane et à propane

Opter pour un désherbeur thermique électrique ou à gaz ?

Le désherbeur thermique électrique est le modèle le plus courant chez les particuliers pour des raisons évidentes de praticité. Ce type de désherbeur est indiqué pour le traitement des petites superficies et embarque généralement un moteur d'une puissance comprise entre 1 200 et 2 200 W. Il brille par l'absence d'une flamme « physique », ce qui rend son utilisation plus sécurisée. Il est également plus léger que le modèle à gaz, avec des dimensions compactes.

Aussi, le désherbeur thermique électrique est quasiment silencieux. On apprécie également le fait que la température autour du cache de l'appareil soit raisonnable, réduisant les risques de brûlure. Pour ce qui est des inconvénients, les modèles électriques embarquent un câble d'alimentation qui limite la liberté de mouvement. Leur autonomie ne permet pas de travailler de grandes surfaces, et leur puissance limitée exige de s'attarder plusieurs secondes sur chaque plante, ce qui allonge le temps de traitement.

De son côté, le désherbeur thermique à gaz est plus puissant. Il n'embarque pas de câble d'alimentation, ce qui garantit une certaine liberté de mouvement. Notons également que le désherbeur thermique permet une flamme plus concentrée et plus puissante, ce qui réduit le temps d'exposition nécessaire et, par ricochet, la durée de vos séances de désherbage. Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter notre article comparatif entre le désherbeur thermique électrique et à gaz. Nous y détaillons les avantages et les inconvénients de chaque modèle pour vous aider à faire un choix éclairé.

Quel est l'avis des utilisateurs sur le désherbeur thermique ?

Au-delà des différents critères techniques à prendre en considération pour choisir son désherbeur thermique, ce sont les avis et les retours d'expérience des utilisateurs de l'appareil qui pèseront le plus dans la balance ! C'est pourquoi l'équipe de rédaction a sillonné les forums de discussion ainsi que les espaces de commentaires sur Amazon pour vous proposer une compilation des avis des utilisateurs des désherbeurs thermiques.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.