Débroussailleuse qui cale : quel est le problème et commet y remédier ?


Débroussailleuse qui cale : quel est le problème et commet y remédier ?

Votre jardin a besoin d'un petit coup de fraîcheur, mais votre débroussailleuse cale au démarrage. Pas de panique, il s'agit d'un problème assez récurrent qui affecte surtout les débrousailleuses qui ont du plomb dans l'aile. Carburant de mauvaise qualité, filtres défectueux, entretien approximatif (ou absent)... de nombreuses causes peuvent expliquer cette panne, mais la plus courante reste de loin la qualité du carburant (ou du mélange pour les débroussailleuses thermiques deux temps). Comme détecter la cause du problème et retrouver une débroussailleuse opérationnelle ?

Pourquoi votre débroussailleuse cale-t-elle ?

Dans la grande majorité des cas, une débroussailleuse qui cale est une débroussailleuse qui tourne avec un mauvais carburateur. Pour confirmer ce diagnostique, il vous suffira de réaliser un contrôle visuel de l'état de la bougie. Mais avant,  profitez  de l'occasion pour réaliser un check-up complet de votre débroussailleuse. Assurez-vous que le filtre du carburateur est propre. L'air est dépoussiéré par le filtre à  air avant d'arriver au carburateur. Il est donc important de commencer par le filtre avant d'aller plus loin. Dépoussiérage, nettoyage ou remplacement sont donc à  l'ordre du jour si votre débroussailleuse cale.

Restons au niveau du carburateur : une fois que vous aurez réglé les éventuels problèmes qui peuvent toucher les filtres à  air et les filtres à  carburant, intéressez-vous au serrage des vis de fixation du carburateur. Enfin, contrôlez l'état du réservoir de carburant et de son bouchon, ce dernier pouvant être en mauvais état, au point de ne plus devenir étanche ou hermétique. Dans 9 cas sur 10, il s'agit du carburateur ou d'une pièce qui le compose, c'est pourquoi il est essentiel de comprendre son fonctionnement et, par construction, la meilleure façon de procéder à  son entretien.

Comment fonctionne le carburateur d'une débroussailleuse thermique ?

La débroussailleuse thermique fonctionne à  l'essence. Elle est donc équipée d'un carburateur. C'est une pièce centrale qui doit rester propre et bien réglé. Contrairement à  ce que l'on pourrait penser, le carburateur fonctionne selon un principe assez simple. Il fournit un mélange détonnant, fruit de la dispersion du carburant du gicleur dans l'air aspiré par la dépression du moteur :

  • Deux vis de réglage permettent de  doser  la quantité de carburant à  disperser dans l'air, à  bas régime L (Low) et H (High). Ce sont les vis de richesse ;
  • Le volume d'air aspiré dépend de l'ouverture (plus ou moins grande) d'un volet de gaz qui va déterminer le régime du moteur ;
  • Plus le volet est ouvert, plus il laissera le mélange pénétrer dans le moteur pour accélérer. Quand le volet se referme, le moteur ralentit ;
  • L'ouverture du volet au ralenti moteur se règle grâce à  la vis de butée d'accélérateur ou vis de ralenti.

Les carburateurs des débroussailleuses thermiques sont capables de se mettre en marche quelle que soit la position de la machine, c'est pourquoi le carburateur employé est un carburateur à  membrane ou à  compensateur. La membrane est une pièce en caoutchouc qui maintient la pression du carburant dans le carburateur afin d'éviter tout désamorçage. Une pompette à  carburant en forme de bulle en plastique souple transparent sert à  mettre le carburateur à  membrane en pression avant le lancement de la machine.

Comment régler votre carburateur pour prévenir le calage ?

Bien que le réglage du carburateur soit une tâche assez délicate, un débutant pourra tirer son épingle du jeu en suivant le guide du fabricant. En règle générale, on partira de la position neutre où les deux vis de richesse H et L sont mises à  zéro (serrées sans blocage). Le moteur doit évidemment être à  l'arrêt, et si les deux vis H et L sont serrées, il faudra les dévisser d'un tour complet. On procédera par la suite au réglage de la reprise. Pour ce faire, il faut mettre le moteur en marche et observer son comportement :

  • Si le moteur cale sans avoir accéléré, cela signifie qu'il s'étouffe en raison du manque de carburant dans le mélange  air+carburant . Le mélange étant trop pauvre, il faut desserrer davantage la vis L pour l'enrichir ;
  • Si le moteur accélère avant de caler, cela signifie qu'il se noie en raison d'un excès de carburant dans le mélange  air+carburant . Le mélange étant trop riche, il faut resserrer la vis L pour l'appauvrir.

L'étape suivante consiste à  régler le régime moteur. Ce dernier doit tourner, prendre ses tours et conserver le ralenti. A ce niveau, deux réglages sont à  observer pour prévenir le calage de la débroussailleuse thermique :

  • Réglage régime : maintenu accéléré, le moteur doit atteindre son régime maximal sans toutefois s'emballer en agissant sur la vis H ;
  • Réglage ralenti : une vis de butée du papillon des gaz permet de régler son ouverture afin que le moteur tourne au ralenti. Le régime moteur doit être suffisamment haut pour se maintenir au ralenti et suffisamment bas pour ne pas actionner le dispositif de coupe.

Si ces mesures ne rendent pas votre débroussailleuse opérationnelle, on suspectera enfin une détérioration de la membrane (perforation, notamment). Si vous êtes dans ce scénario, le moteur de votre débroussailleuse ne pourra plus maintenir le carburant sous la pression qu'il faut. Un problème de débroussailleuse qui cale peut aussi être le résultat de vis H et L défectueuses ou usées. Si vous constatez qu'elles sont en mauvais état, remplacez-les sans plus attendre. Votre fabricant vous conseillera sans doute d'utiliser ses vis H et L, mais sachez qu'il s'agit de pièces standards. Il faut simplement choisir les bonnes références. A vous de jouer !