Stihl : la débroussailleuse en mode  Deutsche Qualità¤t »


Publié par Vincent Catégorie Débroussailleuse 406 vues
Stihl : la débroussailleuse en mode  Deutsche Qualità¤t »

Fondée il y a près d'un siècle, en 1926, Andreas Stihl AG & Company KG, usuellement désignée sous l'appellation commerciale de Stihl, est une entreprise allemande basée à  Waiblingen, à  proximité de Stuttgart. Cette firme familiale qui appartient toujours aux descendants de son fondateur, Andreas Stihl, s'est fait un nom en Allemagne puis en Europe grâce à  son monopole sur la commercialisation des scies à  chaîne pendant plusieurs décennies. Aujourd'hui, Stihl est surtout connue pour ses outils de construction, ses motoculteurs, ses motobineuses, ses scies industrielles et donc ses débroussailleuses.

En plus d'une très vaste gamme de débroussailleuses qui va des petites machines destinées à  la finition aux mastodontes ultra-performants pour les travaux paysagers, forestiers et agricoles, Stihl propose un catalogue très fourni en matière d'accessoires de débroussailleuses. Voici tout ce qu'il faut savoir sur Stihl, une marque de débroussailleuses de renommée et un acteur mondial de la fabrication et la commercialisation des outils de jardinage pour les professionnels et les particuliers.

Stihl : depuis les débuts laborieux aux records de l'après-guerre

Les débuts de l'entreprise sont particulièrement pittoresques : Andreas Stihl, importateur local qui multipliait les projets sans vraiment percer, a conçu et construit à  la main la première scie à  chaîne de l'histoire, en 1926. La scie, sobrement appelée  scie Stihl , pesait environ 64 kg et fonctionnait sous raccordement électrique.

Mais qu'importe son encombrement et sa lourdeur... la scie Stihl a bénéficié d'un bouche à  oreille conséquent dans un contexte où l'Allemagne préparait son projet expansionniste. Les soldats de la Wehrmacht s'équiperont dès le début des années 1930 de scies électriques Stihl pour couper le bois au niveau des positions militaires acquises en Europe de l'Est, en Russie et en Afrique subsaharienne. Mais en dépit de cet engouement, l'entreprise Stihl ne connait pas une croissance fulgurante, notamment à  cause de la Grande Dépression, de la cherté des matières premières et de la réticence des entreprises industrielles à  troquer leurs scies mécaniques contre des scies électriques qui devaient être manœuvrées par deux travailleurs.

Paradoxalement, au lendemain de la 2e guerre mondiale qui a vu l'Allemagne scindée en deux, Stihl se retrouve dans un environnement favorable : l'aluminium devenait bon marché, la technologie américaine de conception de moteurs plus puissants et moins encombrants était accessible et la demande pour des scies électriques gagnait en importance dans une Europe où tout était à  reconstruire. Profitant d'un volume de vente inespéré, Andreas Stihl lance la diversification de son cœur de métier avec notamment des tronçonneuses (principalement exportées aux Etats-Unis pour appuyer l'industrie de la pâte à  papier) et des motoculteurs qui feront les beaux jours des agriculteurs français. Mais c'est au début des années 1970 que Stihl investit le marché très convoité des débroussailleuses, sous-traitant une grande partie du processus de production à  des entreprises japonaises dans un premier temps.

Le dernier quart du 20e siècle marquera l'ascension de Stihl qui deviendra une enseigne de référence dans la production et la commercialisation des tronçonneuses, des robots de tonte, des coupe-bordures, des taille-haies, des tondeuses à  gazon, des tracteurs de pelouse, des motobineuses, des broyeurs de végétaux, des scarificateurs, des souffleurs et aspiro-souffleurs, des découpeuses, des secoueurs d'olives, des débroussailleuses ou encore des produits à  batterie.

Aujourd'hui, Stihl est une multinationale qui dispose d'unités de production en Allemagne, mais aussi au Brésil, aux Etats-Unis et en Chine. Il n'est d'ailleurs pas rare que certains sites spécialisés la présentent, à  tort, comme une entreprise américaine. Cette légende s'explique en partie par le dynamisme de l'antenne américaine qui approvisionne le marché nord-américain ainsi qu'une partie du marché asiatique.

La (très) vaste gamme des débroussailleuses Stihl 

Stihl propose une très vaste gamme de débroussailleuses, depuis les petits coupe-herbes pour la finition jusqu'aux débroussailleuses thermiques pour les travaux paysagers, forestiers et agricoles. La firme allemande, dont le cœur de métier est résolument tourné vers la végétation, s'adresse aussi bien aux jardiniers professionnels qu'aux utilisateurs occasionnels. Ses débroussailleuses sont déclinées en trois énergies : électrique, thermique et à  batterie. Le catalogue des débroussailleuses Stihl propose également des harnais, des outils de coupe pour tous les types des débroussailleuses (adaptables aux débroussailleuses des autres marques) ainsi que des outils à  pour l'entretien du dispositif de coupe comme les plaques de protection contre l'usure, les outils à  avoyer pour les scies circulaires, les gabarits d'affûtage, les limes plates de différentes dimensions, les manches de limes, les sarcleuses, les têtes de coupe, les têtes faucheuses, les réciprocateurs, les couteaux à  taillis, les fils pour outils de coupe, etc.

La R&D : principal avantage concurrentiel des débroussailleuses Stihl 

Tests de pliage, tests d'endurance, tests de vibration, tests de coupe, tests de résistance à  la poussière... si Stihl a pu doper les ventes de ses de ses scies électriques, de ses batteries et de ses débroussailleuses, c'est aussi grâce à  une politique qualité ultra-performante. Stihl porte également une attention méticuleuse aux matériaux qui composent ses différents outils, avec un grossissement qui peut aller jusqu'à  x 10 000 pour juger des structures, de la composition et du traitement thermique de l'acier.

S'il arrivait qu'une débroussailleuse échoue aux différents tests de qualité, la cause est investiguée par les ingénieurs de la marque. Les bris d'un matériau qui entre dans la composition d'une débroussailleuse déclencheront un nouveau cycle de conception pour changer le traitement thermique ou la référence du matériau en question. Pour garantir la qualité, la performance et la durabilité de ses débroussailleuses, Stihl a développé ses propres techniques d'analyse micrographique des métaux et des alliages pour reconnaître les cristaux isolés. Résultat : Stihl a cumulé des connaissances poussées sur les matériaux et leur comportement à  l'usage et propose aujourd'hui des débroussailleuses robustes et performantes à  des prix qui se positionnent dans la moyenne haute du marché.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.