Honda : l'histoire d'une marque qui investit le segment des débroussailleuses


Publié par Vincent Catégorie Débroussailleuse 233 vues
Honda : l'histoire d'une marque qui investit le segment des débroussailleuses

Automobiles, utilitaires, motos, véhicules marins et équipements : ce sont les cinq gammes de produits qui ont fait de Honda un acteur mondial de premier ordre de l'industrie. L'histoire du constructeur nippon ressemble à  un roman... il y a fort à  parier qu'un brin de storytelling soit passé par là , surtout lorsque l'on sait que la firme a vu le jour au lendemain de la 2e guerre mondiale et de la déroute nippone.

Si elle est surtout connue pour ses voitures (notamment la Honda Jazz, la Honda Civic ou encore la Honda CR-V), la firme au  H  reste très active sur le segment des équipements de jardin, surtout à  destination des particuliers. Elle reste néanmoins légèrement en retrait par rapport aux autres marques de débroussailleuses, même si certains de ses modèles valent le détour, surtout au niveau de l'ergonomie puisque le constructeur capitalise à  juste titre sur son expérience dans l'automobile.

Honda : la fascinante histoire d'une marque qui a du caractère

En 1946, au lendemain de la déroute nippone dans la 2e guerre mondiale, un certain Sichiro Honda eut une idée : et s'il utilisait les moteurs générateurs de l'armée impériale pour alimenter les radios sans fil ? Cette innovation créera des émules au pays du Soleil levant, et encouragera Sichiro Honda à  creuser davantage pour exploiter ce filon.

A l'époque, le moyen de transport le plus courant en terre japonaise était le vélo. C'est donc tout logiquement que notre entrepreneur s'attellera à  l'adaptation des moteurs puissants produits par l'armée pour en faire des moteurs à  bicyclettes. Résultat des courses : rupture de stock des vélos motorisés en à  peine 5 mois. Pour passer à  la vitesse supérieure, Honda recrutera une équipe d'ingénieurs pour concevoir et produire un moteur original. En 1947, le légendaire moteur  A-Type , signé Honda, verra le jour. A peine un an plus tard, Honda deviendra une firme de 34 employés dotée d'un capital d'un million de Yen.

Contrairement à  ce que l'on pourrait penser, la bicyclette motorisée n'évoluera pas instantanément. Les célèbres motos Honda ne verront le jour qu'une dizaine d'années plus tard avec un prototype non commercialisé. Entre-temps, Honda a flairé une nouvelle opportunité avec un besoin peu satisfait sur le marché : celui des équipements de jardinage et des machines agricoles dans un Japon qui ambitionnait d'atteindre l'autosuffisance alimentaire. Les ingénieurs seront à  nouveau mis à  profit pour produire une nouvelle génération de moteurs : les  H-Type , qui inaugureront une nouvelle ère mondiale dans le domaine des équipements agricoles. La fraise  F150  créée dans la foulée deviendra un best-seller mondial et s'imposera comme le fleuron de l'industrie japonaise pendant des années.

Les innovations se multiplient... mais le segment des outils de jardin est délaissé

Dans la foulée de ce dynamise, Honda installera sa première filiale en dehors du sol japonais, à  Los Angeles. D'aucuns verront en cette initiative un geste symbolique pour clore définitivement le chapitre de la 2e guerre mondiale. Conscient de l'importance stratégique de la recherche dans un marché qui ne pouvait que monter en intensité concurrentielle, Sichiro Honda créera une entité semi-indépendante, Honda R&D Co., intégralement dédiée à  la recherche et à  l'expérimentation de nouveaux procédés et de nouvelles méthodes de production. Résultat immédiat : Honda dominera le top 5 des motos (125 cc et 250 cc). En 1962, alors que ses concurrents asiatiques et américains optent pour l'Allemagne en tant que porte d'entrée au marché européen, Honda choisit la Belgique.

Alors que les innovations se multiplient dans la gamme des véhicules avec l'entrée dans la Formule 1 et la victoire au circuit de Mexico en 1965, la création d'un centre pour la promotion de la sécurité routière, la création du premier moteur à  faible émission de gaz à  effet de serre en 1972, l'invention du premier GPS embarqué dans un véhicule, la conception du premier véhicule adapté aux personnes à  mobilité réduite au Japon ou encore la conception de l'humanoà¯de Asimo en 2000, le segment des tondeuses et des débroussailleuses reste relativement confidentiel, même si les ventes restent raisonnables, grâce notamment à  la notoriété de la marque et à  son expérience dans la motorisation.

La gamme des débroussailleuses de Honda

S'il y a bien un avantage qui saute aux yeux (et aux oreilles) dès le démarrage d'une débroussailleuse signée Honda, c'est bien la performance du moteur. Il faut dire que la firme nippone justifie d'une expérience éprouvée en la matière dépassant les 75 ans. Honda propose des débroussailleuses équipées d'un moteur à  4-temps de 25 cm3 ou de 35 cm3. La gamme Honda est portée par trois types de débroussailleuses :

  • Des débroussailleuses à  guidon équipées d'un harnais de qualité et d'une tête nylon avec la technologie  Tap & Go  ;
  • Des débroussailleuses à  poignée en forme d'anneau équipées d'une lame à  trois dents pour un usage intensif ;
  • Des débroussailleuses à  manche "courbe" pour atteindre les endroits difficiles d'accès et éventuellement compléter le travail d'une tondeuse à  gazon.

L'autre avantage indéniable des débroussailleuses thermiques Honda reste leur faibles niveaux d'émissions de gaz à  effet de serre. La transmission sans à -coups grâce à  l'embrayage anti-vibrations (de série sur toutes les débroussailleuses Honda) garantit une ergonomie exemplaire et un travail efficace sans fatiguer les bras et les avant-bras. Comme on peut le lire sur la brochure de la gamme des équipements de jardin de Honda,  il vous restera suffisamment de forces pour savourer un thé ou un café bien mérité une fois le travail terminé  !

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.