Débroussailleuse électrique, thermique ou à  batterie... comment choisir ?


Publié par Vincent Catégorie Débroussailleuse 244 vues
Débroussailleuse électrique, thermique ou à  batterie... comment choisir ?

Le choix d'une débroussailleuse répond à  un certain nombre de critères, comme le budget, la superficie de l'espace vert à  entretenir, la nature du terrain (lisse ou accidenté, plat ou en pente), la fréquence d'utilisation et surtout la source d'énergie qui va permettre à  votre débroussailleuse de réaliser ses tâches avec efficacité.

Dans cet article, Weeza revient sur les trois principaux types de débroussailleuse selon le critère de la source d'énergie pour vous aider à  répondre à  la question   Comment choisir une débroussailleuse ? . Cet outil motorisé de jardinage et de gestion des espaces verts affiche une longue durée de vie et coûte parfois quelques milliers d'euros... autant rentabiliser son investissement !

La débroussailleuse thermique

Au printemps, le jardinier doit débarrasser l'espace vert qu'il a la charge d'entretenir des hautes herbes, des ronces et de mauvaises herbes qui l'envahissent. C'est ici que les débroussailleuses entrent en jeu, puisqu'elles atteignent des recoins que les tondeuses ne peuvent atteindre. Si votre besoin tourne autour des tâches printanières, vous aurez probablement besoin d'une débroussailleuse portable à  moteur thermique.

La conception de ce type de débroussailleuse est simple : un bloc moteur à  2 ou 4 temps est relié à  un manche d'entraînement qui fait tourner une tête (souvent interchangeable) à  grande vitesse. Votre débroussailleuse est contrôlée par un guidon sur lequel se trouve un bouton de contrôle de l'accélération. La débroussailleuse thermique se tient généralement à  deux mains du fait de sa puissance, en effectuant des mouvements circulaires de droite à  gauche. La force de coupe est donnée par la puissance du moteur. Les machines équipées de moteurs de 24 à  30 cm3, avec des puissances comprises entre 0,72 et 0,9 kW, suffisent pour des jardins de moins de 1 000 m² régulièrement entretenus.

Si vous souhaitez vous occuper en une fois d'un jardin qui a été abandonné, on vous conseille plutôt de louer une débroussailleuse puissante pour les gros travaux (élimination des pousses d'arbres notamment) avant de faire l'acquisition d'une débroussailleuse thermique portative pour l'entretien régulier. Elle vous permettra de tondre des hautes herbes, un peu épaisses, fraîches ou sèches, et de faire un travail de finition autour des bosquets ou le long des murs. À partir de 1,5 kW de puissance, les débroussailleuses peuvent travailler dans les sous-bois pour tondre les arbres denses et les ronces.

Les débroussailleuses thermiques sont généralement livrées avec deux types d'accessoires : ceux destinés à  la sécurité (harnais, casque à  visière, protections auditives) et ceux destinés au travail de la débroussailleuse (têtes interchangeables notamment). Ces débroussailleuses sont toutes équipées d'un système d'ancrage rapide. Le guidon et les ancrages doivent être bien ajustés : un guidon placé trop bas nécessite une flexion, alors qu'il doit être maintenu aussi droit que possible. L'ancrage doit permettre à  la débroussailleuse de basculer vers l'avant lorsqu'elle est accrochée au harnais. Ces deux éléments sont ajustables en fonction de la morphologie de l'utilisateur. Il ne vous viendrait pas à  l'esprit de conduire une nouvelle voiture sans ajuster le siège et les rétroviseurs. Il en est de même pour votre débroussailleuse, à  fortiori si elle est thermique !

Les moteurs à  4 temps ne nécessitent pas de préparation particulière : un simple carburant sans plomb suffit à  démarrer la machine. On vous conseille de le mélanger avec 5% d'huile. Le contrôle de niveau est effectué visuellement. Ces moteurs doivent être lubrifiés et le réservoir d'huile doit toujours être vérifié pour éviter tout encrassement du moteur. A la livraison, il est vide pour éviter tout débordement lors du transport. N'oubliez pas de le remplir ! La meilleure façon de démarrer le moteur est de garder la débroussailleuse au sol et de tirer le lanceur vigoureusement.

Pour une utilisation optimale de la débroussailleuse thermique, il est fortement recommandé d'observer ces quelques règles de sécurité :

  • Malgré l'efficacité de la housse de protection, des projections sont possibles, voire même fréquentes, notamment avec le couteau à  herbe ;
  • Portez des lunettes de protection ou, mieux encore, une visière protégeant tout le visage ;
  • Le port d'un casque à  réduction de bruit est vivement recommandé, car en utilisation prolongée, les décibels du moteur peuvent causer des acouphènes ;
  • Il est également recommandé de porter des gants et des manches longues pour se protéger des projections de certaines plantes piquantes ou allergisantes.

La débroussailleuse à  batterie

L'acquisition d'une débroussailleuse à  batterie peut s'expliquer par trois motifs : vous n'avez pas accès à  une source d'alimentation électrique (prise), vous avez besoin d'une grande liberté de mouvement, vous avez un besoin ponctuel et essentiellement de finition dans un petit jardin. La plupart des modèles sont très légers et peuvent être chargés en à  peine une heure. Les débroussailleuses à  batterie ont de sérieux atouts à  faire valoir : elles sont peu chères, elles ne nécessitent que très peu d'entretien, elles ne sont pas encombrantes (3,5 kg en moyenne) et ne dépassent pas les 80 décibels, soit l'équivalent du bruit émis par un ventilateur. Autant dire que vous n'aurez pas de problèmes de voisinage avec une débroussailleuse à  batterie !

Il fut un temps où les débroussailleuses à  batterie avaient mauvaise réputation. L'inefficacité des batteries d'antan allait de pair avec une autonomie anecdotique. Les débroussailleuses étaient rapidement à  court d'énergie moins de 4 minutes après leur mise en marche, et la vitesse de rotation de la tête perdait plusieurs dizaines de tours par minute à  mesure que la batterie se déchargeait. L'avènement de la batterie lithium-ion a tout changé, et pas seulement dans le segment des débroussailleuses. Cette technologie permet désormais aux jardiniers de travailler plus longtemps et à  un plus grand niveau d'intensité. Cela signifie que les passionnés de jardinage peuvent maintenant éviter les désagréments liés aux moteurs à  essence bruyants (avec les vibrations gênantes et les émanations polluantes qu'ils entraînent) pour réaliser des travaux de finition. Sachez que l'autonomie des (bonnes) débroussailleuses à  batterie varie de 30 à  120 minutes.

La débroussailleuse électrique

C'est sans doute le type de débroussailleuse le plus courant auprès des particuliers et des établissements qui disposent d'un espace vert à  vocation esthétique (restaurants, maisons d'hôtes, hôtels, mairies, grandes entreprises, copropriétés, etc.). Aujourd'hui, le gap de puissance entre les débroussailleuses thermiques et électriques tend à  s'amenuiser, même si le moteur thermique reste indispensable dans les grands travaux forestiers et dans les terrains pentus et/ou fortement accidentés. La débroussailleuse électrique est plus légère, coûte moins cher et ne nécessite pas d'entretien particulier, si ce n'est la vérification visuelle de l'état du câble électrique d'alimentation ou encore la mise en charge des batteries. A moins d'opter pour une débroussailleuse portative (et donc de se contenter d'une petite autonomie), votre périmètre d'action sera limité par la longueur du câble électrique, car ces machines ont la contrainte évidente de devoir être utilisées près d'une prise de courant. Les débroussailleuses électriques brillent également par un fonctionnement quasiment silencieux et une meilleure maniabilité.

A l'heure de la préoccupation environnementale, la débroussailleuse électrique s'impose comme le choix de la raison, à  moins d'avoir à  gérer un vaste espace vert parsemé d'obstacles. Elle est en effet plus écologique, elle consomme moins tout en restant efficace pour couper la végétation telle que l'herbe à  poux, les orties, les ronces et autres.

Débroussailleuse Critères de choix Les différents types

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.