Clé à choc pneumatique, électrique ou sans fil ?


Publié par Vincent Catégorie Clé à choc 21 vues
Clé à choc pneumatique, électrique ou sans fil ?

Les clés à chocs sont généralement divisées en deux grandes catégories selon la source d'énergie mobilisée par l'outil pour serrer et desserrer les vis, les écrous et les boulons. A chaque source d'énergie ses capacités en matière de couple et de puissance. Il s'agit donc des clés à choc à air comprimé (qui recourent à un compresseur) et des clés à choc électriques. Ces dernières bifurquent à leur tour en visseuses câblées et en modèles sans fil, à batterie.

Pour vous aider à choisir la bonne clé à choc et vous permettre de mener à bien vos différents travaux de bricolage, Weeza vous propose de passer en revue les principales caractéristiques de chaque type avec un résumé des points forts et des points faibles de chaque source d'alimentation.

#1 La clé à choc pneumatique, à compresseur ou à air comprimé

Comme son nom l'indique, ce type de clé à choc est alimenté par de l'air comprimé. Ce sont les clés à chocs les plus courantes, et elles ont été les premières à être conçues. La clé à choc pneumatique nécessite un compresseur d'air pour l'alimenter avec l'air comprimé qui lui sert de source d'énergie. Ces modèles sont disponibles en différentes tailles d'entraînement, notamment 0,25 pouce, 0,375 pouce, 0,50 pouce, 0,75 pouce et 1 pouce. Notez que les clés à choc sont très largement dimensionnées avec les mesures anglo-saxonnes. Il n'est pas utile de procéder aux conversions, car ce sont ces mesures qui figurent sur les boîtiers, même pour les modèles fabriqués en Europe.

La taille de l'entraînement décrit le couple que l'outil pneumatique peut fournir : un entraînement d'un pouce peut produire un couple d'un peu plus de 4 000 joules (ou 3 000 pieds/livres, pour rester sur la terminologie des fabricants). En général, plus la taille de l'entraînement d'une clé à choc est élevée, plus le couple qu'elle peut produire est important, impactant positivement son efficacité sur les vis, les écrous et les boulons récalcitrants.

Le principal avantage des clés pneumatiques réside justement dans leur source d'énergie. Elles peuvent être utilisées dans des environnements hostiles où aucune prise électrique n'est disponible, notamment sur des chantiers. Tout ce dont elles ont besoin pour tourner, c'est de l'air comprimé, qui n'est pas difficile à trouver. Elles sont aussi généralement plus petites que les autres types de clés à choc, ce qui les rend parfaites pour travailler dans des endroits étroits ou des espaces restreints.

Leur principal inconvénient reste la difficulté de régler la puissance de manière précise. En général, elles ne sont pas équipées d'un mécanisme de réglage suffisamment précis pour maîtriser les impacts. Il peut donc être difficile de les utiliser sur les travaux de finition, lorsque la puissance requise est moindre. Lorsqu'un petit couple est nécessaire, la clé pneumatique peut produire une puissance excessive qui peut finir par briser, éclater ou endommager les boulons.

#2 La clé à choc électrique avec câble

Ces modèles sont alimentés par une connexion directe à une source électrique. Elles sont munies d'un cordon qui sert à les relier à une source d'alimentation, généralement une prise de courant ou une batterie, le cas échéant. Les visseuses à choc électriques à fil sont assez rares, car les fabricants s'orientent maintenant vers les clés sans fil pour séduire le grand public. On en trouve encore, mais seulement dans des tailles de 0,75 pouce et 0,50 pouce.

Elles ont généralement un corps plus long et plus effilé que les clés à choc pneumatiques, ce qui s'explique par le moteur électrique qui produit le couple de l'outil. Le principal avantage des clés à chocs électriques à câble réside dans la possibilité de les utiliser sans interruption pendant de longues périodes, pour peu qu'une source de courant électrique soit à proximité. La quantité de puissance peut être régulée de manière précise, ce qui les rend utiles dans les situations qui nécessitent peu de couple (travaux de finition notamment). Les clés à chocs électriques ne nécessitent pas non plus de compresseur d'air pour fonctionner, ce qui réduit les coûts, que ce soit à l'achat ou à l'usage.

Le principal inconvénient de la clé à choc électrique à câble est justement lié à sa source d'énergie. Elle ne vous sera d'aucune utilité dans des endroits reculés qui ne sont pas viabilisés, à moins de disposer d'un générateur, mais c'est une option à la fois coûteuse et encombrante.

#3 La clé à choc électrique sans fil

Ce modèle est alimenté par des piles et/ou une batterie au lithium-ion (Li-ion) ou au nickel-cadium (NiCad). Les batteries peuvent varier de 18 à 28 volts, selon le modèle, et sont généralement rechargeables. Les clés à choc électriques sans fil sont, de loin, les modèles les plus vendus dans les magasins de bricolage pour des raisons évidentes de prix, de praticité et de facilité d'utilisation.

Elles se déclinent en plusieurs modèles, tailles de moteur et gammes de prix. Le principal avantage des clés à choc électriques sans fil reste leur portabilité et la liberté de mouvement qu'elles permettent. Comme elles ne nécessitent aucune source d'énergie externe, elles peuvent être utilisées pratiquement partout. Elles offrent commodité et flexibilité, notamment pour les réparations sur la route où il n'y a pas de source d'énergie électrique disponible à proximité.

Leur principal inconvénient réside dans leur puissance, significativement inférieure à celle déployée par les clés à choc pneumatiques ainsi que les visseuses électriques câblées. En effet, les batteries ne peuvent pas stocker suffisamment d'énergie pour produire un couple suffisant pour des tâches gourmandes. La puissance des batteries a également tendance à s'épuiser plus rapidement, ce qui entraîne des interruptions de travail constantes pour remplacer ou recharger les batteries.

Vous l'aurez compris, à chaque modèle de clé à choc son utilité. Si vous avez besoin de puissance, optez pour une visseuse pneumatique avec un compresseur d'air suffisamment volumineux pour ne pas travailler en sous-dimensionnement. Si vous avez besoin d'une clé à choc polyvalente pour travailler dans un endroit viabilité, optez pour un modèle électrique câblé. Si vous avez des travaux légers qui ne nécessitent pas une puissance élevée et/ou des séances longues, optez pour un modèle sans fil.

Clé à choc Comment choisir Types de clés à choc

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.