Clé à choc : comment bien huiler l'outil ?


Publié par Vincent Catégorie Clé à choc 97 vues
Clé à choc : comment bien huiler l'outil ?

Les clés à chocs pneumatiques sont des outils très pratiques, tant pour les tâches d'entretien ménager que pour votre atelier de bricolage. Il est très fastidieux de travailler sur des boulons oxydés et/ou rouillés. Une clé à choc à air comprimé va les serrer et les desserrer facilement pour vous éviter la fameuse prise de tête des boulons récalcitrants, voire impossibles à bouger.

La plupart des pistolets à air comprimé sont pré-huilés par le fabricant. Comme votre clé comporte des pièces rotatives, elles doivent être correctement lubrifiées pour vous donner un bon rendement. Apprenez à huiler votre outil de travail dans les règles de l'art dans ce guide pratique de la clé à choc signé Weeza.

Quelles sont les parties de la clé à choc qui doivent être lubrifiées ?

Il est bien connu qu'un entretien régulier est essentiel pour que votre outil fonctionne au mieux de ses capacités. De la même manière que vous faites le plein de carburant dans votre voiture, il est important de vérifier régulièrement l'huile et la graisse de votre outil. Un peu d'entretien peut grandement contribuer à améliorer sa durabilité et sa longévité. Nous allons examiner dans un premier temps les deux différents postes de lubrification et expliquer comment vous pouvez entretenir correctement votre clé à choc pour qu'elle continue à fournir d'excellentes performances pendant une longue période.

En matière de lubrification, il faut tenir compte de deux parties de la clé : le moteur et le mécanisme d'impact. Vous savez peut-être que le moteur a besoin d'une lubrification régulière, mais saviez-vous que le mécanisme d'impact a lui aussi des besoins en ce sens ? Les deux systèmes sont indépendants l'un de l'autre, et doivent donc être lubrifiés séparément. Le moteur est lubrifié par un lubrificateur d'air spécifique que vous ajoutez dans le RSF ou directement à l'entrée d'air de l'outil. Le mécanisme d'impact, quant à lui, est lubrifié de deux façons, selon le système utilisé par l'outil : un mécanisme d'impact de la graisse ou un mécanisme à bain d'huile.

Comprendre les deux types de systèmes de lubrification pour le mécanisme d'impact

La lubrification du mécanisme d'impact est essentielle pour minimiser la friction entre les points de contact de l'enclume et du marteau, et donc pour maintenir la clé en excellent état de fonctionnement. Examinons ces deux systèmes plus en détail.

Le système de graissage

Dans ce système, la graisse est appliquée uniquement sur les points de contact entre l'enclume et le marteau afin d'éviter les frottements entre les deux éléments. Cependant, avec le temps, la graisse se déplacera des points de contact vers l'extérieur du marteau (en raison des principes d'inertie) et sera donc rare, voire absente dans cette zone critique. Il en résulte une augmentation de la friction et de la chaleur, et l'outil finit par cesser de fonctionner. Il faut donc le graisser régulièrement.

Le système de bain d'huile

Dans un outil qui utilise un système à bain d'huile, toute la partie avant de la clé à chocs est immergée dans l'huile. Il n'y a pas de doute quant à la présence ou non d'huile, car celle-ci entoure tout le système. La lubrification est toujours présente sur les points de contact. Ce modèle de clé à choc nécessite donc moins d'entretien.

Comment lubrifier correctement le mécanisme d'impact d'une clé à chocs ?

Cas d'un système de graissage

Pour lubrifier correctement le mécanisme d'impact, nous vous recommandons d'ouvrir l'outil et d'ajouter de la graisse avec précaution, avec vos mains ou une brosse dédiée, sur les points de contact critiques : l'enclume (zone en contact avec le marteau) et dans la zone intérieure du marteau. La plupart des outils pneumatiques ont plusieurs raccords de graissage, et s'il n'est pas possible de lubrifier le mécanisme d'impact comme décrit ci-dessus, il est parfois possible d'ajouter de la graisse par ces trous.

Si vous n'êtes pas sûr de l'endroit où ils se trouvent, consultez votre manuel ou demandez à votre service après-vente. N'oubliez pas de retirer l'ancienne graisse avant d'ajouter la nouvelle. Si vous utilisez votre clé à choc de manière très régulière, vous allez devoir la lubrifier une fois tous les 3 mois. Autrement, vous pouvez vous contenter d'une lubrification une fois tous les 6 mois.

Cas d'un système à bain d'huile

Pour changer l'huile, vous devez ouvrir l'outil avec précaution, vidanger l'huile usagée et l'éliminer de manière appropriée, puis la remplacer par une huile neuve. Il est impératif d'utiliser une huile qui ne convient qu'aux systèmes à impact, par exemple une huile de type SAE30. Attention : il s'agit d'une huile différente de celle utilisée pour la lubrification à l'air. Si vous utilisez votre clé à choc très souvent, vous devrez la lubrifier une fois tous les 2 mois. Si l'utilisation est moins soutenue, vous pouvez vous contenter d'une lubrification par semestre.

Quelles sont les conséquences d'une lubrification insuffisante ou inadaptée ?

Si la lubrification est appliquée correctement et fréquemment, la durabilité de tous les outils dotés d'un mécanisme de graissage et d'un mécanisme de dosage d'huile sera meilleure. Cependant, la plupart du temps, la graisse n'est pas ajoutée assez souvent, et la durabilité du mécanisme d'impact diminue considérablement.

Une clé à chocs qui n'a pas été correctement lubrifiée fonctionnera avec une puissance plus faible, et si l'outil est continuellement utilisé alors qu'il est privé de graisse, les composants internes s'useront et l'outil ne durera pas aussi longtemps qu'il le devrait. Quel que soit le type de lubrification, n'utilisez que les nettoyants et la graisse recommandés par le fabricant. En cas de doute, consultez le manuel de l'outil ou votre fournisseur.

Clé à choc Définition Fonctionnement Lubrification et huile

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.