Clé à choc : comment choisir la puissance du compresseur ?


Publié par Vincent Catégorie Clé à choc 555 vues
Clé à choc : comment choisir la puissance du compresseur ?

La clé à chocs pneumatique nécessite un compresseur d'air d'une certaine taille pour fonctionner au maximum de ses capacités. Le choix de cet élément peut être relativement laborieux si vous n'avez pas des connaissances préalables en la matière. Comment ça marche ? Comment choisir le meilleur modèle sans risquer le sous-dimensionnement ou le surdimensionnement ?

En général, nous recommandons un compresseur d'air de 4 à 5 CFM @90 PSI pour faire fonctionner une clé à chocs de 1/2 pouce. Optez pour un compresseur d'une capacité de 75 litres (ou 20 gallons) pour éviter tout sous-dimensionnement. Nous avons délibérément choisi d'utiliser les mesures anglo-saxonnes car 90 % des bonnes clés à choc et une large majorité des compresseurs sont commercialisés avec ces mesures. Autrement, vous aurez à effectuer toute une série de conversions, avec des décimales le plus souvent.

Quelle est la pression d'air nécessaire pour une clé à chocs ?

Les compresseurs d'air sont évalués, du moins en partie, par la pression d'air (PSI) qu'ils produisent et le débit d'air (CFM). Même si vous n'êtes pas particulièrement familier avec les compresseurs d'air, vous pouvez probablement deviner pourquoi la pression d'air est importante. Plus la pression d'air est élevée, plus l'outil est puissant et fonctionne au maximum de ses capacités. De même, la quantité d'air qui circule est également importante. Avant d'aller plus loin, vous devez comprendre la différence entre les unités de pression d'air et les unités de débit d'air :

  • CFM (ou Cubic Feet per Minute) : il s'agit de la masse d'air qui circule par minute ;
  • PSI (livres par pouce carré) : c'est l'unité qui indique la pression de l'air.

Bien qu'en France, nous préférons le Mètre cube par minute (MCM) et le Kilogramme par centimètre carré (KCC), ces unités ne se retrouvent pas sur les emballages et les fiches produits des vendeurs, même Français. Alors, quel compresseur choisir pour répondre au CFM et au PSI attendus par votre clé à choc ? La réponse à cette question dépendra en grande partie de la taille de la clé à choc que vous utilisez.

Plus la clé à chocs est grande, plus vous aurez besoin d'air. Il n'existe pas de guide que vous pouvez appliquer pour tous les outils à air comprimé. Nous allons donc passer en revue les différentes tailles de clés à choc et vous donnez la pression d'air nécessaire pour les faire fonctionner de manière optimale.

La visseuse à choc de 1/4 de pouce

Pour une clé à choc de 1/4 de pouce, vous n'avez pas besoin d'une pression d'air élevée. Un compresseur d'air qui fournit environ 1 à 1,5 CFM fera largement l'affaire pour une clé à choc de cette taille. Vous pouvez bien sûr opter pour une pression d'air plus élevée, mais ce n'est pas nécessaire.

La clé à choc de 3/8 de pouce

Pour une clé à chocs de 3/8 de pouce, il faut un peu plus de puissance. On cherchera alors un compresseur d'air d'une puissance d'environ 3 à 3,5 CFM. Vous pouvez allez plus bas (2,5 CFM), mais le couple sera parfois irrégulier.

La clé à chocs de 1/2 pouce 

Si vous connaissez bien les clés à chocs, vous savez probablement que cette taille est, de loin, la plus courante. Il est donc important de trouver le bon compresseur d'air pour cette clé. Heureusement, vous avez beaucoup d'options sur cette partie médiane du segment. Un compresseur d'air de 3,5 à 5 CFM conviendra parfaitement à une clé à chocs d'un demi-pouce. Si vous souhaitez jouer la sécurité, optez pour un compresseur d'air de 4 CFM au moins. Si vous cherchez la performance et la facilité d'utilisation, optez plutôt pour un compresseur d'air de 5 CFM.

La clé à choc d'un pouce

Cette taille est très rare. On ne la retrouve généralement que sur les chantiers de construction. Elle nécessite un compresseur d'air puissant, avec un CFM compris entre 9 et 10.

De quelle taille de compresseur d'air ai-je besoin pour la clé à chocs ?

Bien que la pression d'air soit importante, ce n'est pas le seul critère pour évaluer un compresseur d'air. Vous devez également tenir compte de la taille du réservoir de l'outil. Les clés à chocs sont des outils que l'on utilise de manière ponctuelle, contrairement aux sableuses et aux meuleuses que l'on manipule plus longtemps. En d'autres termes, vous allez pouvoir utiliser votre clé à choc avec un bon compresseur électrique portable dans certains cas, ce qui vous permettra de réaliser des économies sont compromis sur la performance.

Les compresseurs d'air sont disponibles en différentes tailles qui se mesurent en litres ou en gallons. Plus un compresseur est volumineux, plus il peut contenir d'air, ce qui se traduit par plus de temps de travail effectif et moins de temps à remplir votre réservoir d'air. En bref, en ce qui concerne la taille du réservoir du compresseur d'air, plus il est grand, mieux c'est.

Le compresseur d'air minimum pour une clé à chocs est de 22 litres (ou 6 gallons) avec 4 CFM. Si la taille est inférieure, vous aurez vraiment du mal à utiliser l'outil. N'oubliez pas que c'est la taille minimale. On vous recommande fortement d'en acheter un avec un réservoir d'une capacité de 75 litres (20 gallons) ou plus, mais il vous appartient de trouver le meilleur compromis entre le coût et la capacité.

Les compresseurs à air avec des réservoirs plus grands peuvent vous permettre de travailler plus longtemps sans interruption, mais ils vont aussi coûter beaucoup plus cher. Pour des travaux réguliers, vous pouvez vous contenter d'un compresseur d'air d'une capacité de 37 litres (ou 10 gallons). Si vous travaillez dans un cadre professionnel, vous allez devoir monter en capacité et en puissance pour des raisons évidentes.

Enfin, si vous travaillez avec des fixations gelées et rouillées qui nécessitent un couple élevé, envisagez un compresseur d'air à deux étages. Le compresseur ordinaire à un étage peut vous fournir une pression allant jusqu'à 125 PSI, tandis qu'un système à deux étages peut fournir une pression allant jusqu'à 175 PSI, ce qui permet de visser et de dévisser les écrous les plus tenaces.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.