Qu'est-ce qu'une clé à choc ?


Publié par Vincent Catégorie Clé à choc 68 vues
Qu'est-ce qu'une clé à choc ?

La clé à choc dispose d'une demi-douzaine d'autres appellations : visseuse à choc, impacteur, pistolet à choc, clé à air comprimé, pistolet à couple, visseuse à impact, etc. Il s'agit d'un outil pneumatique ou électrique de type « clé à douille » conçu pour délivrer un couple de sortie élevé avec un effort minimal de l'utilisateur, en stockant l'énergie dans une masse en rotation, puis en la délivrant soudainement à l'arbre de sortie.

Ainsi, la clé à choc va vous permettre de serrer et de desserrer les vis, les écrous et les boulons les plus récalcitrants, quand bien même ils seraient grippés, oxydés ou rouillés, sans prise de tête et avec un minimum d'effort. Dans cet article, Weeza vous explique l'utilité et le mode opératoire de la clé à choc.

Généralités sur la clé à choc

Comme une grande partie des outils de bricolage modernes, la clé à choc est une invention américaine, dont la paternité est généralement attribuée à l'ingénieur Robert H. Pott d'Evansville, dans l'Indiana. L'air comprimé est la source d'énergie la plus courante, bien que l'énergie électrique ou hydraulique soit également utilisée. Les clés à choc électriques sans fil, qui embarquent des batteries lithium, sont devenues de plus en plus courantes à la fin des années 2000. Ce sont ces modèles pratiques, maniables et économiques que l'on retrouve le plus dans les rayons des magasins de bricolage.

Les clés à choc sont largement utilisées dans de nombreuses industries telles que la réparation automobile, l'entretien des équipements lourds, l'assemblage de produits, les grands projets de construction ainsi que tout autre projet nécessitant un couple de serrage et/ou de desserrage élevé. Pour l'assemblage de produits, la technique de l'impact est couramment utilisée car elle permet un serrage sans effort tout en réduisant les niveaux de bruit.

Les outils à impact comme la clé à choc utilisent l'huile comme support pour transférer l'énergie cinétique du marteau dans l'enclume. Cela donne une impulsion plus douce, un rapport couple/poids légèrement inférieur et la possibilité de concevoir un mécanisme d'arrêt qui freine l'outil lorsqu'il atteint le couple souhaité. Les clés à chocs sont disponibles en plusieurs tailles de clés à douille standard, et l'unité de mesure usuelle est le « pouce », même en France.

On retrouve ainsi des petits outils d'entraînement de ¼" pour les petits montages et démontages mais aussi des gros outils allant jusqu'à 3½" pour les grandes constructions. Dans l'univers de l'outil pneumatique (à air comprimé), la clé à choc est sans doute l'instrument le plus utilisé. Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter notre FAQ des clés à choc.

Comment fonctionne une clé à choc ?

Le mécanisme de la clé à choc est assez simple. Une masse en rotation est accélérée par le moteur, stockant de l'énergie pour la libérer de manière soudaine au niveau de l'arbre de sortie (l'enclume), créant un impact à fort couple. Le mécanisme du marteau est conçu de manière à tourner librement juste après avoir libéré l'impact.

Par cette conception, la seule force de réaction appliquée au corps de l'outil suffit à accélérer le marteau. Ainsi, l'opérateur ne ressent quasiment pas l'impact, même si un couple de pointe très élevé est délivré à la douille. Cela ressemble à un marteau classique, où l'utilisateur applique une petite force constante pour faire osciller le marteau, qui génère une très grande impulsion lorsque le marteau frappe un objet suffisamment solide.

La conception du marteau exige un certain couple minimum avant qu'il ne puisse tourner séparément de l'enclume. L'outil enfonce doucement l'attache si seul un faible couple est nécessaire, ce qui permet de doser la puissance, même si cette fonctionnalité est moins efficace sur les clés à choc pneumatiques (à air comprimé).

Comme le rendement d'une clé à choc est assuré par une force d'impact très courte, le couple effectif réel est difficile à mesurer, avec plusieurs valeurs différentes. Comme l'outil délivre une quantité d'énergie fixe à chaque coup plutôt qu'un couple fixe, le couple de sortie réel change avec la durée de l'impulsion de sortie. Si la sortie est élastique ou capable d'absorber de l'énergie, l'impulsion sera simplement absorbée, et pratiquement aucun couple ne sera jamais appliqué.

C'est pourquoi les fabricants donnent souvent le couple maximal, qui correspond en réalité au couple de pointe instantané délivré si l'enclume est bloquée dans un objet parfaitement solide. Le couple « réel » est généralement inférieur de 20 à 30 % au couple théorique. On parle également parfois du « couple de rupture d'écrou », qui correspond au couple nécessaire pour desserrer un écrou donné pendant une durée déterminée.

Il est très difficile de contrôler avec précision le couple de sortie d'une clé à choc, et même un opérateur expérimenté aura du mal à s'assurer qu'une fixation n'est pas trop ou pas assez serrée avec une clé à choc. Il existe des rallonges de douille spéciales qui tirent parti de l'incapacité d'une clé à choc à travailler contre un ressort pour limiter précisément le couple de sortie.

Certaines clés à chocs conçues pour l'assemblage de produits sont dotées d'un système de contrôle du couple intégré, comme un ressort de torsion intégré et un mécanisme qui arrête l'outil lorsque le couple souhaité est dépassé. Lorsqu'un couple très précis est nécessaire, on préférera une clé à choc sans fil, affichant une puissance inférieure et donc plus maîtrisable. L'entretien et le dépannage des clés à choc électriques sont moins gourmands en temps en comparaison avec les clés à choc pneumatiques.

Quelles sont les principales applications de la clé à choc ?

Les clés à chocs sont largement utilisées dans l'industrie automobile. L'utilisation la plus courante que nous rencontrons tous est le démontage des écrous de roue lorsque nous changeons les pneus d'un véhicule. C'est un outil pneumatique ou électrique indispensable pour tous les ateliers de réparation et de carrosserie automobile.

Parmi les autres utilisations de la clé à chocs, on peut citer le montage automobile, l'assemblage et l'entretien d'équipements lourds, la fabrication de machines-outils, les grands projets de construction, etc. En somme, la clé à choc sera utile à chaque fois qu'un couple élevé sera nécessaire, que ce soit en montage ou en démontage.

Clé à choc Définition

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.