Le guide d’achat Weeza de l’adoucisseur d’eau


Publié par Vincent Catégorie Adoucisseur d'eau 113 vues
Le guide d’achat Weeza de l’adoucisseur d’eau

Les systèmes d'adoucissement de l'eau, plus communément appelés adoucisseurs d'eau, permettent de résoudre les problèmes liés à une eau trop dure, que ce soit au niveau de la santé (la peau et les cheveux, notamment), des tâches ménagères du quotidien ou encore de la durée de vie des appareils électroménagers. L'eau dure est une eau anormalement chargée en calcium, en carbonate de magnésium et en manganèse.

Si l'eau que vous buvez a un goût ou une odeur, si vous trouverez que le savon et le shampooing ne moussent pas assez, si votre vaisselle a tendance à se tacher, si votre baignoire arbore un « anneau » de calcaire blanc dans ses bords, si vos serviettes sont rugueuses et votre cafetière montre des dépôts calcaires, vous allez devoir acheter un adoucisseur d'eau ! Voici comment.

La dureté initiale de l'eau à adoucir

En France, l'eau dure fait référence à l'eau calcaire, même si cette définition est simpliste et incomplète. La dureté de l'eau, également appelée « titre hydrotimétrique », dépend directement de la quantité de sels de calcium et de magnésium qu'elle renferme. On la calcule en « degré français », symbolisé par un « °f ». Dans le détail, 1°f correspond à 4 mg de calcium ou à 2,4 mg de magnésium par litre d'eau. On estime qu'une eau sera considérée comme « moyennement dure » si son titre hydrotimétrique est compris entre 15 et 30°f.

La connaissance de la dureté de l'eau vous aidera à choisir le bon adoucisseur d'eau, car tous ne se valent pas. Mais comment le faire ? Vous avez quatre solutions :

  • Lisez le rapport établi annuellement par l'Agence Régionale de Santé (ARS) de votre département. Il est normalement joint à votre facture d'eau. Demandez à votre syndic de copropriété, le cas échéant ;
  • Lisez le rapport annuel de votre mairie sur la qualité de l'eau potable (obligatoire pour toutes les mairies de plus de 3 500 habitants) ;
  • Le site du ministère de la Santé publie régulièrement les résultats des contrôles sanitaires réalisés dans les communes françaises ;
  • En dernier recours, vous pouvez faire l'acquisition d'un kit permettant de mesurer la dureté de l'eau.

Une fois que vous aurez une idée précise sur la dureté de votre eau, vous allez pouvoir choisir l'adoucisseur d'eau correspondant. Pour un adoucisseur à sel, la capacité se traduit par le volume de résine. Par exemple, pour une eau de 35 à 40°f, optez pour un adoucisseur d'eau à sel d'une capacité de 16 litres (pour une famille de 4 personnes).

Quel type d'adoucisseur d'eau choisir ?

On compte généralement quatre grands types d'adoucisseurs d'eau, chacun avec ses avantages et ses inconvénients.

Les adoucisseurs d'eau sans sel recueillent les faveurs du grand public. Ils utilisent un filtre sans nécessiter de produit chimique (ni potassium, ni sel). Les minéraux présents dans l'eau ne sont pas affectés. Leur inconvénient ? Ils ne sont pas assez puissants dans les régions qui connaissent une grande concentration de calcaire. En somme, si votre eau est dure à très dure, un adoucisseur d'eau sans sel ne pourra pas grand-chose pour vous, car il va se contenter de changer la polarité pour limiter les dépôts, sans modifier le titre hydrotimétrique de l'eau. On est plus sur un dispositif anticalcaire ou antitartre que sur un « vrai » adoucisseur d'eau.

Les adoucisseurs d'eau basés sur l'échange d'ions vont « troquer » les ions de sodium ou de potassium avec les ions présents dans l'eau à adoucir. L'idée ici est celle du « moindre mal », en éliminant les minéraux nocifs pour les machines à laver, les lave-vaisselle, les machines à café et autres appareils électroménagers. Les adoucisseurs d'eau basés sur l'échange d'ions ne sont pas recommandés pour adoucir l'eau potable, car sa teneur en sodium sera élevée.

Les adoucisseurs magnétiques utilisent des aimants autour des conduites d'eau pour en modifier la composition. Leur inconvénient ? L'eau redevient aussi dure qu'avant dès qu'elle quitte le champ magnétique pendant plus de 48 heures. Enfin, les adoucisseurs d'eau par osmose inverse vont mobiliser la pression pour éliminer les impuretés à travers une membrane semi-perméable, éliminant jusqu'à 98 % des « déchets ».

Le mode de régénération de l'adoucisseur d'eau

La régénération est une étape capitale qui permet à l'adoucisseur de rincer les grains de résine saturés en ions responsables du calcaire. Elle impacte directement son efficacité sur la durée. Ce processus dure entre une et deux heures, en fonction du modèle de l'adoucisseur d'eau. Ces appareils peuvent être classés selon le mode de régénération :

  • L'adoucisseur d'eau chronométrique : comme son nom l'indique, il va induire un cycle de régénération à intervalles réguliers, même lorsque les grains de résine sont intacts ;
  • L'adoucisseur d'eau à mécanique volumétrique : ce type d'adoucisseur déclenche un cycle de régénération en fonction de la quantité d'eau consommée en temps réel ;
  • L'adoucisseur d'eau volumétrique électronique : ce type d'adoucisseur est doté d'un mécanisme qui mesure la saturation des grains de résine pour déclencher, au besoin, le processus de régénération pour une expérience personnalisée.

Le prix de votre adoucisseur d'eau

Votre choix va bien entendu dépendre de votre budget. Si vous vivez dans une région particulièrement calcaire et que vous êtes très impacté par l'eau dure, que ce soit au niveau de votre santé, de vos tâches ménagères ou de votre qualité de vie, on vous conseille fortement de considérer cet achat sous le prisme de l'investissement. Les adoucisseurs d'eau sérieux et performants coûtent généralement aux alentours de 800 €.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.